Publié le 23 Décembre 2007

Vite, une dernière recette avant les fêtes !
Pour contrer la bise et le froid, je continue dans les soupes. Et pour l'occasion, celle-ci a une petite touche festive, comme une douce odeur de sapin et de bougie parfumée, de pain d'épices et d'exotisme.
Carottes et orange, pour faire le plein d'énergie et de vitamines. Notre organisme, soumis à rude épreuve comme à chaque fin d'année, en a bien besoin. Il faut être en forme pour les fêtes ! La couleur s'accorde aussi pour contraster avec le paysage gris souris de décembre. Du soleil en bol, ça ne se refuse pas.

 

undefined

 

Commencer par faire revenir une échalote dans un peu d'huile d'olive. Ajouter ensuite 7-8 belles carottes en rondelles, ce qui fait 500-600 grammes environ pour deux personnes. Laissez-les suer quelques minutes en remuant puis relever avec un petit peu de cumin en poudre. Les carottes aiment bien le cumin, et ça tombe bien, parce que nous aimons bien les carottes au cumin ! Ajouter aussi des graines de coriandre moulues et une pas-tout-à-fait-demi-cuillère-à-café de piment doux, pour donner un chouilla de force à la douceur des carottes. Couvrir d'eau, un peu au dessus des carottes, et laisser mijoter pour une vingtaine de minutes.
Quand les carottes sont cuites (si si !), passer un bon coup de mixer et ajouter le jus d'une petite orange ainsi qu'une étoile de badiane. Laisser sur le feu 3-4 minutes et enlever l'étoile (faut pas exagérer, c'est fort en parfum cette jolie petite chose !).

Pour le nuage épicé, fouetter de la crème fraîche dans laquelle vous aurez mis une tombée de noix de muscade et un mélange de 5 épices (poivre de sichuan (fagara), cumin, coriandre, cannelle, réglisse, écorce de fruits et anis pour mon mélange, mais la composition varie souvent. Vous pouvez le remplacer par un peu de cannelle pour faire plus simple).
Servez la soupe dans un joli bol, déposer un léger nuage épicé et quelques graines de pavot. C'est prêt !


undefined

Voilà une belle soupe sucrée-salée-épicée. Les carottes sont douces, relevées par la légère acidité fruitée de l'orange. La crème est fraîche et aérienne, agréablement épicée. Une soupe ensoleillée et parfumée, un plat simple mais joyeux qui pourrait, pourquoi pas, trouver sa place en entrée d'un repas de Noël ? Ou tout simplement entre deux jours de bombance, pour manger sain tout en restant dans l'ambiance des fêtes !


undefined
 


Bon Appétit et surtout, très Belles Fêtes Gourmandes à toutes et à tous !




Toutes les recettes de soupes de la cuisine des frangines.



 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.
 

 

Voir les commentaires

Rédigé par San des Frangines

Publié dans #De saison, #Miams salés

Repost 0

Publié le 9 Décembre 2007

Noël approche à grands pas neigeux, et depuis quelques semaines déjà, l'habituelle et exaspérante course aux cadeaux a repris de plus belle...
Si courir les magasins au milieu d'une foule survoltée vous rebute, ce qui suit peut vous intéresser.

Comme vous le savez certainement si vous êtes des habitués, nous refusons encore et toujours toute forme de publicité sur notre site. Mais à l'occasion du deuxième anniversaire de notre petite cuisine virtuelle, nous avons lancé La Boutique des Frangines

Vous ne savez pas qu'offrir à votre food-blogger préféré ?

Tablier-rouge.jpg

Votre soeur est définitivement accro au chocolat (non, ce n'est pas autobiographique du tout...) ?

pull-kaki.jpg

Vous voulez flatter ou encourager votre cuisinier à domicile ?

Tablier-noir.jpg
Vous avez des gourmands dans votre famille ?

grenouill--re.jpg
Des amateurs de marché du samedi matin ?

Sac----march---noir.jpg

Des cuisiniers amateurs ou des vocations précoces ?

T-shirt.jpg

Vous avez décidé de bannir une bonne fois pour toutes les sacs en plastique si néfastes pour l'environnement (n'oublions pas les bonnes résolutions de début d'année) ?

Sac-tissus-rouge.jpg


Sans oublier l'indispensable de tout réveillon réussi :

P--re-No--l.jpg

Alors La Boutique des Frangines est faite pour vous !
Vous y trouverez différents articles sympas et de bonne qualité (on a testé),
certains sont même personnalisables : vous pourrez y ajouter le prénom de Tata Monique ou du petit Robert. Le tout livré directement chez vous en 2 jours à peine. Pratique pour les cadeaux de dernière minute !

Sur chaque article, un ou deux euros sont reversés dans notre escarcelle, ce qui nous permettra peut-être d'offrir à notre site son nom de domaine. Un moyen pour vous de soutenir notre cuisine en achetant vos cadeaux !


Bons préparatifs de fin d'année à tous, et à dans quelques jours pour une recette hivernale chaleureuse, avec déjà un petit goût de fête !




Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par Les Frangines

Publié dans #Dans la cuisine

Repost 0

Publié le 2 Décembre 2007

Depuis quelques semaines, les émissions sur l'alimentation fleurissent. Est-ce dû à l'approche des Fêtes ? A chaque fois, je me fais avoir : je regarde et je m'énèrve... Soit parce que l'industrialisation alimentaire y est montrée sous son côté le plus sombre, soit parce que le message sur l'alimentation me semble faussé.
 
Je ne compte plus le nombre de fois où sont présentés des "consommateurs types", des gens comme vous et moi donc, qui se plaignent du prix de la nourriture, Oh comme ça coûte cher de manger, tout en remplissant leur caddie de plats-tout-prêt ("convenience food" pour les plus branchés, cassoulet en boîte pour les autres), de soupes-en-berlingots et de petits-gâteaux-industriels-sur-emballés... Ben tu m'étonnes ! Consommer des fruits et des légumes, préparer des repas à base d'aliments de base ? Oui mais... on n'a pas le temps de cuisiner, rétorquent-ils. Et voilà le retour des deux clichés habituels : bien manger coûte cher et prends du temps. Tiens, tiens, ce n'était pas contre cette idée-là justement que nous avions décidé de lancer ce blog de recettes rapides, faciles et pas chères ?



D'un autre côté, les journalistes commencent aussi à s'inquiéter de l'uniformisation et de la perte de goût induite par la consommation quotidienne de produits industrialisés, bourrés de sel, de sucre et d'arômes artificiels. A tel point que certains ne font déjà plus la distinction entre  le "fait maison" et ce qui sort d'usine... Nous en avions déjà un peu parlé lors de l'enquête sur les purées en flocon réalisée par A bon entendeur. Les mises en garde contre les colorants, les conservateurs et autres arômes artificiels, omniprésents, commencent enfin également à se faire entendre. Encore faudra-t-il que l'avertissement soit pris au sérieux.

La solution ? Ne pas se laisser avoir par la pub et son insidieux message : "Achetez tout prêt, vous n'avez de toute façon pas le temps de cuisiner puisque c'est très compliqué et très long. Et comme ça, vous aurez plus de temps pour... regarder encore plus de pubs à la télé !". Caricatural, vraiment ? Juste pour rigoler (jaune), prenez le temps de décrypter les publicités alimentaires qui passent aux heures des repas. C'est édifiant.

Alors pour le coup, voici une petite recette rapide, pas chère, et qui ne manque pas de goût.
Quand j'étais à l'école enfantine (l'équivalent de la maternelle), ma maîtresse d'école s'appelait Catherine. Je me souviens très exactement d'un jour où nous avions fait un petit-déjeuner en classe. Pour cela, nous avions planté du cresson sur le rebord de la fenêtre, sur un peu de ouate humidifiée. Rien n'était plus magique que de voir ces petites graines pousser et de pouvoir, quelques jours plus tard, les déguster sur une tartine au goût unique.



J'ai ressorti il y a peu mon germoir à graines, une boîte en plastique brun moche, mais qui coûte trois francs six sous
à peine et qui permet au miracle d'opérer sans aucun effort. Oh, il y a plein de graines à faire germer, des fameux haricots mungo aux mélanges d'alfalfa, de moutarde, de roquette, de radis... Délicieuses et pleines d'éléments précieux pour la santé (vitamines, minéraux,...), à parsemer dans une salade, sur une soupe ou dans un sandwich, pour égayer un peu la grisaille hivernale. Mais ma préférée reste la pousse de cresson qui, grâce à cette incroyable faculté mémorielle de l'odorat et du goût, me projette à chaque fois dans cette petite salle de classe, il y a bientôt 25 ans de cela.

Il suffit donc d'acheter des graines de cresson et de le faire pousser soit dans un germoir, soit sur un peu d'ouate humidifiée. Après quelques jours seulement, les pousses seront prêtes à être dégustées, entières ou coupées à la racine, comme vous préférez.
Tartinez une tranche de bon pain avec du beurre (salé, yum !) ou du fromage frais, et répartissez les pousses dessus.



Ouf, c'était compliqué à préparer ! Vous avez bien mérité de la déguster, cette tartine au goût d'enfance et de nature. Au VRAI goût de cresson, de beurre et de pain. A quand du pain parfumé aux pousses de cresson ? Tiens, ça va peut-être donner des idées à l'industrie alimentaire...


Bon Appétit !





Les autres Ras le blog de La Cuisine des Frangines.




Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Ras l'blog !

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2007

Vu ce matin dans ma cuisine. Une information allergie comme on en trouve, heureusement pour les allergiques, bientôt sur tous les emballages alimentaires.

info-allergie.JPG

 
Devinerez-vous où se trouvait celle-ci ?

Tous simplement sur... une brique de lait !


lait.JPG

Moralité ? Si vous êtes allergique au lait, n'en buvez pas ! ^__________^


Petite pause pour le blog des Frangines, vous vous en êtes sans doute aperçu. Je reviens très vite avec de nouvelles recettes, enfin, si j'arrive à récupérer mon bureau !

chat.JPG

Et pour vous faire patienter :

Tous les articles

Les recettes salées

Les recettes sucrées



Beau week-end aux fourneaux !




Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.



Voir les commentaires

Rédigé par San

Publié dans #Dans la cuisine

Repost 0