Articles avec #a la cueillette tag

Publié le 9 Mai 2010

Comme chaque printemps, les belles fleurs étoilées de l'ail des ours annoncent l'arrivée des ornithogales. Ces fleurs se cueillent avant éclosion, car se sont leurs boutons qui nous intéressent !

 

ornithogales sousbois

Il n'est pas toujours facile de les repérer dans le vert des sous-bois.

 

Il faut se dépêcher, car la saison ne dure pas longtemps. J'ai profité d'une petite éclaircie pour partir à la cueillette, et en ramener un joli bouquet.

 

bouquet ornithogales

 

Comme tout ce qui est cueilli dans la nature, il vaut mieux éviter de les ramasser trop près des chemins. Et n'en cueillez pas plus que vous n'en consommerez !


* Pour les préparer, couper les asperges des bois en gardant quelques centimètres de leur tige et bien les rincer. Pour cette recette, je les ai blanchies rapidement : les plonger 1-2 minutes dans de l'eau bouillante légèrement salée, puis arrêter la cuisson immédiatement en les transvasant dans de l'eau très froide.

 

* Pour les pâtes, j'ai testé des tagliolini carrés. Hérésie me direz-vous ? Et bien pas tant que ça ! Originaires du sud de l'Italie (de Basilicate, la plante du pied de la botte !), ils sont traditionnellement formés dans des moules en bois cannelés qui leur confèrent une surface irrégulière. Cette particularité permet une bonne accroche des sauces et une texture sous la dent très agréable. Je rappelle, sait-on jamais, que les pâtes se cuisent al dente et dans beaucoup d'eau : 1 litres par 100 grammes de pâtes.

 

* Dans une poêle haute, faire revenir un oignon nouveau dans un peu d'huile d'olive. Y ajouter les ornithogales et les faire revenir quelques minutes à feu vif puis moyen. 

 

ornithogalespoelées

 

* Ajouter ensuite ce qui vous fait plaisir ou ce que vous avez sous la main : tomates séchées, jambon cru, lardons... Pour ma part, j'ai mis des petites tomates ovales coupées en 4 (les premières tomates locales de l'année ! Bon, encore en culture hors-sol, mais elles m'ont fait de l'oeil...) et un filet de vinaigre balsamique.


* Egouter les pâtes et les mélanger aux ornithogales directement dans la poêle. Bien mélanger et terminer par un filet d'huile de noix ou de noisettes. Selon votre goût, vous pouvez parsemer  vos assiettes de copeaux de parmesan,  de pécorino, d'éclats de noisettes ou de fromages de chèvre frais émietté.

 

pasta-ornithogales

 

 

Bon Appétit !

 

 

 

 

Poêlée de petites asperges vertes et cueillette d'asperges des bois  


 

 

Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.


Voir les commentaires

Rédigé par San

Publié dans #A la cueillette, #De saison, #Miams salés

Repost 0

Publié le 2 Mai 2009


La saison de l'ail de ours passe vraiment trop vite... Les ornithogales prennent déjà le relais, suivies de près par les fleurs de sureau. Mais pour avoir la chance de profiter à nouveau dès l'automne de l'arôme délicat et inimitable de l'ail des ours, il y a une astuce : mettre ses boutons au vinaigre !

J'en avais fait l'année passée, en suivant la recette de Véro. Verdict : c'est un régal ! J'en refais donc plusieurs petits bocaux cette année.


Il faut pour cela une belle récolte de boutons de fleurs d'ail des ours. Partez à la cueillette sans tarder, les fleurs s'ouvrent déjà depuis quelques jours.

 

                             
 
Choisissez de préférences de petits boutons, encore bien fermés.
Les laver, les égoutter, puis les répartir dans des petits bocaux bien lavés, voire stérilisés. Ajouter quelques graines de moutarde, un ou deux grains de poivre et/ou de coriandre et une pincée de sel.
Remplir alors les bocaux avec du vinaigre blanc bouillant, et refermer immédiatement les pots avant de les retourner pour les laisser refroidir sur leur couvercle.


                             
 
Oubliez ensuite les bocaux quelques mois, bien à l'abri de la chaleur et de la lumière de l'été. Puis ressortez-les en automne, un soir de raclette ou pour accompagner une assiette valaisanne.

Et là, vous regretterez de ne pas en avoir fait plus...


 
Bonne cueillette !
 



Recettes pour conserver l'ail des ours

Variations apéritives à l'ail des ours



 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

 

Voir les commentaires

Rédigé par San

Publié dans #A la cueillette, #De saison, #Miams salés

Repost 0

Publié le 30 Avril 2009


Elles pointent leur nez, les revoilà !

Mais qui ça ?

Les asperges des bois !

                             
Vite, cueillons-les avant qu'il n'y en ait plus !



 
Pour en savoir plus sur ces délicieuses ornithogales, en route vers l'article de l'année passée.
 

 

Voir les commentaires

Rédigé par San

Publié dans #A la cueillette, #De saison

Repost 0

Publié le 15 Mai 2008

Ca y est, la vraie saison des fraises commence ! Après bientôt 4 mois d'exposition dans les supermarchés de fraises pas mûres, acides et fades, les belles fraises locales et parfumées à souhait arrivent sur nos marchés.
 
Pour lancer le coup de feu de la saison, Annick Jeanmairet m'a invitée à présenter une recette à base de fraises dans l'émission Dolce Vita, sur la télévision suisse romande. J'ai aussitôt pensé à une association que j'adore et qui est aussi de saison : les premières fleurs de sureau viennent à peine de s'ouvrir, et leur parfum suave se marie parfaitement avec les fraises. Je vous avais déjà proposé l'année passée un association rhubarbe-crème aux fleurs de sureau, je pensais donc reprendre un peu la même idée. Et comme Annick présente dans sa rubrique "Pique Assiette" une recette de salade de fraises et une autre de compotée, j'ai voulu proposer autre chose : une soupe de fraises, avec un peu de citronnelle pour changer du traditionnel citron, amener un peu d'exotisme et parfumer sans acidifier. Allons-y !

                           
 
Commencer par réaliser un sirop de citronnelle.
Les proportions de base sont simples : 1dl d'eau pour 100 grammes de sucre et 1 bulbe de citronnelle. Je ne peux que vous suggérer d'en faire tout de suite plus : c'est absolument délicieux et très rafraîchissant en sirop à l'eau. Je ne vous parle même pas de ce que ça donne avec de la bière blanche ou un petit blanc de blanc... A prévoir pour les grandes chaleurs de l'été !
Couper la base du bulbe de citronnelle, enlever les 2 premières feuilles, couper en deux et bien écraser avec le plat d'un couteau ou dans un mortier : cette étape permettra de libérer tous les arômes de la citronnelle. Mettre l'eau, le sucre et la citronnelle dans une casserole et porter à ébullition. Bien mélanger pour que le sucre fonde, éteindre le feu et couvrir pour laisse infuser au minimum 15 minutes, ou jusqu'à refroidissement du sirop.

                            
Pour la soupe de fraises, c'est tout simple. Le plus important étant de choisir des fruits bien mûrs et parfumés. Et quelle chance ! Le matin du tournage de l'émission, j'ai trouvé les premières barquettes de fraises valaisannes sur les stands du marché de Carouge : magnifiquement rouges, parfaitement mûres et surtout très goûteuses.
Rincer rapidement les fraises à l'eau froide (sans les équeuter pour ne pas que l'eau entre dans le fruit), les équeuter et les couper rapidement. Les disposer dans le bol de votre mixeur, y ajouter quelques cuillères à soupe de sirop de citronnelle (de 5 à 10 pour 500 grammes de fraises, selon votre envie de sucre) et pourquoi pas 1 ou 2 baies de poivre de Sichuan, pour son parfum citronné et boisé qui s'accorde à merveille avec les fraises.
Si vous n'aimez pas la citronnelle, ou si vous n'en avez pas sous la main, pas de panique ! Faites une soupe simplifiée avec 500 grammes de fraises, le jus d'un demi-citron et quelques cuillères de sucre. Pour un peu plus de parfum, n'hésitez pas à y ajouter 2-3 petites feuillles de basilic !
 
                             
Pour la crème aux fleurs de sureau, il y a deux solutions :

- La première est de faire infuser des fleurs de sureau (2-3 ombelles) dans de la crème liquide. Porter à ébullition et laisser infuser. Quand la crème est bien froide, la filtrer pour enlever les fleurs et la monter en chantilly en y ajoutant un peu de sucre.
- La deuxième possibilité est tout simplement d'ajouter dans la crème une ou deux cuillères à soupe de sirop de sureau (fait maison ou du commerce, on en trouve assez facilement maintenant), puis de monter la crème en chantilly.
 
Si vous avez un siphon, vous pouvez varier les plaisirs et les textures en remplaçant pour moitié la crème par du séré, du blanc battu ou du yaourt nature, comme je l'avais fait pour la verrine rhubarbe-fleurs de sureau.

 
Ne reste plus qu'à servir ! Un peu de soupe de fraises, la crème aux fleurs de sureau, et pour décorer, quelques miettes d'amaretti et des fleurs de thym qui amèneront leur jolie couleur et leur parfum subtil.

                              
La cerise sur le gâteau ? Les premières fraises de mon balcon sont mûres ! Et hop, une jolie petite fraise des bois pour décorer tout ça.
 
Bon Appétit !


 
Recette à visionner dans l'émission Dolce Vita, sur la TSR1 le vendredi 16 mai 2008 à 17h30 ou dimanche 18 mai à 11 heures. Ou directement sur internet !

 
Recettes avec des fraises dans la cuisine des frangines :
- Confiture fraises-rhubarbe à l'orange

Recettes avec des fleurs de sureau dans la cuisine des frangines :
-
Sirop aux fleurs de sureau
- Verrine fleurie-fruitée : compote de rhubarbe, crème de sureau et amaretti

Soupe de fruits dans la cuisine des frangines :
-
Soupe froide de melon aux agrumes - version entrée

La saga de mes fraisiers de balcon : à suivre dans la rubrique "Un potager sur le balcon" !



 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.
 

Voir les commentaires

Rédigé par San

Publié dans #De saison, #Les Douceurs, #A la cueillette

Repost 0