Crème aux fleurs de sureau

Publié le 7 Juin 2006

Depuis quelques jours, les articles sur le sureau fleurissent sur le site de Claude-Olivier. Grâce au magnifique soleil de ce week-end, les ombelles se sont bien ouvertes un peu partout en Valais.


J'en ai profité pour faire une petite cueillette et pour tester une première recette de dessert :
   
 
Il s'agit d'une crème anglaise toute simple et très vite faite. Mais la saveur inhabituelle et très parfumée des fleurs de sureau la transforme de manière originale. A la recette de base, je ne changerai pas grand chose, si ce n'est un tout petit peu moins de sucre et de Maïzena (pour qu'elle soit moins épaisse).
 
Me reste à détacher toutes ces petites fleurs de leurs ombelles (et à déloger leurs habitants minuscules...) pour en faire un sorbet et du sirop, qui nous permettra de retrouver tout au long de l'année le goût délicieux du sureau !
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

 

Rédigé par San des frangines

Publié dans #De saison, #A la cueillette, #Les Douceurs

Repost0
Commenter cet article
V
Belle recette très originale et surprenante !

Merci,

Bien à vous,

Vincent
Répondre
S
les caractéristique du sureau comestible sont : fleur blanc crème avec les bouts jaunes, feuilles arrondies 5-7 par branche.et aux endroits de plusieurs branches, pas de feuilles. Les fruits ( et non pas les fleurs) vont vers le bas, il mesure de 2 à 5 m.
Le sureau toxique : fleur blanc rosé avec bouts rouges, feuilles fines et pointues 7/9 par branche feuilles aux endroits de séparation des branches .Les fruits se dirigent vers le haut.Il mesure de 80cm à 2 m.
Répondre
S
Merci pour ces indications Sophie. Je ne connais que le sureau comestible. Peut-être n'ai-je simplement jamais prêté attention à l'autre ?
G
On m'a dit que certains "sureau" n'étaient pas comestibles. Comment fais-tu pour reconnaître un bon d'un mauvais ? J'ai lu qu'il fallait que les feuilles poussent vers la terre pour être un sureau comestible et oublier celui dont les feuilles poussent vers le ciel.  Est ce une bonne info ?
Répondre
L
Euh... je ne connais que le sureau comestible qui pousse un peu partout autour de chez moi... Il faut que je me renseigne sur le "faux" sureau ! Si quelqu'un a des infos ?
S
Bonjour,
Pour information on peut aussi faire de la confiture avec des fleurs de sureau, des fleurs de mélèze, ainsi que bien d'autres, la tarte à la fleur de sureau et aumiel est sublime, vous pourrez voir ces confitures en visitant mon site :
www.lesdelicesorsatus.com
la tarte à la fleur de sureau et au miel est aussi excellente....
Répondre
L
Oui oui, et des bourgeons de sapin, de la badiane, etc... J'adore ; )Dommage que votre site ne soit que commercial et qu'il n'y ait pas de recettes...
A
Avec le fruit du sureau nous faisons des confitures chaque été. Je n'aurais jamais songé à en utiliser les fleurs !!
Merci pour l'astuce. Je vous lis depuis très longtemps, je ne crois pas m'être encore manifestée. Votre blog est très bien fait, si bien fait et si riche que je l'ai mis dans mes liens.
Répondre
L
C'est vrai que nous avons plus l'habitude d'utiliser les fleurs (pour du sirop, de la  limonade, du sorbet,...) que les fruits (qui servent aussi à faire des confitures et même des soupes !).