Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Amis gourmands,

soyez les bienvenus !

 


Pour retourner à la page d'accueil, cliquez sur la tartelette 

 

En ce moment,
vous êtes gourmands
dans notre cuisine


Et déjà 

visites depuis la création du site !


Les textes et photos de ce blog sont protégés mais volontiers partagés.

Ils parlent de nous !

Revue de presse


Qui sont les frangines ?


Pour nous soutenir :
La Boutique des Frangines
undefined

 

nti_bug_fck

22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 19:30
Par gourmandise, j'ai longtemps hésité à planter un figuier dans un grand pot sur mon balcon-potager. Mais je me suis résolue à ne pas le faire. Il aurait été malheureux, le pauvre. Et il ne serait pas resté beaucoup de place pour les humains, sur ce balcon ! Je me contente donc d'aller "cueillir" de belles figues sur les marchés.

figues.JPG

Et quand je ne les mange pas toutes d'un coup, j'en profite pour faire de délicieuses petites bouchées. Tout d'abord, avec des courgettes, aussi de saison.

Avec une mandoline ou un économe-éplucheur (l'original s'appelle castor, et se prête particulièrement bien à cet exercice), détailler une courgette moyenne (ni trop petite, ni trop grande !) en longues lanières. Les faire rapidement revenir à la poêle avec un peu d'huile d'olive et quelques feuilles de thym.

lanieres-courgette.JPG

Préparer la farce en écrasant à la fourchette du fromage de chèvre frais avec un tout petit peu de miel, des noisettes concassées au pilon, la chair d'une figue (avec des figues séchées, ça le fait très bien aussi, mais la préparation reste blanche et ne devient pas rosée comme avec une figue fraîche). Assaisonner avec encore quelques feuilles de thym, un peu de sel et une pointe de piment doux. Bien mélanger et tartiner les lanières de courgettes avant de les enrouler.


rouleaux-courgette.JPG

Servis avec une goutte de vinaigre balsamique sur chacun, ces petits rouleaux sont originaux et délicieux pour les apéros ou les piques-niques.

Avec le reste de la farce (ou la même mais sans la chair de la figue), il sera ensuite très rapide de préparer d'autres bouchées tout aussi délicieuses. Farcir des figues entières avec la préparation au fromage de chèvre, ou en recouvrir des quartiers. Les enrouler avec une lanière de jambon cru, ou le disposer en chiffonade sur le dessus. 

figue-chevre-jambon.JPG

Elles se dégustent telles quelles, froides, mais sont aussi délicieuses après un passage rapide au four ou sur la braise. En y ajoutant encore un filet de miel et/ou de vinaigre balsamique, c'est tout simplement divin.



Bon Appétit !





Autres recettes avec des courgettes dans la cuisine des frangines :

- Gratin de courgettes au fromage de chèvre
- La viande hachée pimentée de Florence
- Salade avec courgette crue et fromage de chèvre





Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Partager cet article

Published by San des frangines - dans De saison - Au jardin
commenter cet article

commentaires

Estelle 23/08/2007

Miam... Je ne suis pas vraiment une adepte du fromage de chevre, mais cette recette me met l'eau a la bouche !
Ca a l'air delicieux, j'en prends note :o)
J'espere moi aussi vous voir le week-end prochain autour d'un bon verre soit a Vinea ou a la montagne !

lamia 24/08/2007

Bonsoir,
tes photos sont toujours aussi belles et appétissantes. Tu crois qu'on peut faire la même chose avec la ricotta à la place du chèvre?
A part sur ton balcon, où peut-on trouver de belles figues et abordables?

Renaude Boillat 25/08/2007

Bonjour à vous fées des casseroles. Comme d'hab je trouve votre proposition super et je vais tenter d'en approcher la perfection ... Et ben quoi, on peut toujours rêver, non ? Et en plus, suprême toupet, je veux vous demander un conseil qui n'a rien à voir :
Pour un goûter soupatoire, j'avais confectionné le matin un pain de viande veau, boeuf, romarin, oeufs, mie de pain, oignon et pas mal de thym. Avec, j'ai servi une salade verte toute simple, une salade de carottes cuites à la coriandre et une salade de pdt avec de l'aneth.
1er problème, le pâté, cuit au four dans un moule silicone, a rendu un jus incroyable asséchant d'autant le malheureus pâté ... Que faire pour éviter ça ?
2e problème : ma fille a dit, peut-être avec raison, qu'il y avait dans le repas beaucoup trop de saveurs différentes(thym, coriandre, aneth ...) Comme j'ai souvent des doutes, je me demandais si elle avait pas raison ? Si vous prenez un tiers de seconde pour me lire et trois secondes pour me répondre, vous me sauvez la vie pour ma prochaine expédition dans le pays mystérieux des réceptions culinaires. Merci d'avance ! Renaude

delphine 28/08/2007

Ce que c'est beau, une figue... !

danssonjus 29/08/2007

Renaude Boillat

Pour votre pain de viande, préférez une terrine en terre cuite, imergée à mi hauteur dans une plaque à rôtir, saisissez à four trés chaud votre pain de viande, de façon à former une croute sur le dessus, puis baisser la température pour finir la cuisson plus tendrement. La croute limitera l'évaporation. En fin de cuisson et avant qu'il refroidisse, vous pouvez combler la place laissée libre par la cuisson, dans la terrine, par un jus légérement collé, qui vous apportera encore un peu de moelleux.

Offrez à côté des condiments variés, offrant à vos convives le choix des assemblages, confit de jasmin fruits secs lié au miel et lavande, ravigote etc...

En ce qui concerne les saveurs,pas plus de troi s saveurs typiques dans le même plat, cependant sur un buffet toutes les fantaisies sont permisses et d'autant plus agréables...

Et vives les salades d'herbes fraiches, c'est toujours un plaisir!