Ras l'blog II : Purée, ça nous inquiète...

Publié le 12 Avril 2006

Hier soir,  A Bon Entendeur (l'émission des consommateurs de la télévision Suisse Romande) testait les purées en flocon. Vous savez, celles qui sont prêtes en 2 minutes, en vidant un sachet dans de l'eau chaude et du lait.
Curieux de savoir comment l'on passe des pommes de terre aux flocons ? Les explications sont ici.

image TSR

Sur cinq purées industrielles testées, seules deux ne contenaient que des pommes de terre, du lait et des épices. Dans les autres, ça se corse un peu : antioxydants et émulsifiants, bref, des E machin-chose parfois à la pelle et comme d'habitude, pas vraiment inoffensifs, surtout en terme de capacités allergisantes.
Rien de bien nouveau, il suffit de regarder les étiquettes des produits prêts à consommer pour les voir défiler en rang serré, les E machin-chose !

La deuxième partie de l'émission était tout aussi intéressante : 10 enfants ont participé à une dégustation de plusieurs purées industrielles et d'une purée maison.
Le verdict est affolant : un seul enfant a apprécié la purée maison ! Pour les autres, celle-ci avait trop le goût de pommes de terre (!!!), avait des petits morceaux et n'était pas assez salée... En bref, pour les enfants, la purée ne doit pas trop avoir le goût de pomme de terre, être très lisse et bien salée.
Etonnant ? Pas vraiment. On parle bien ici d'une uniformisation du goût : à force de manger des produits industriels, les enfants ne connaissent et surtout n'apprécient plus le vrai goût des aliments.

Dernière question posée aux enfants : savent-ils comment faire de la purée ? Là aussi, un seul petit garçon fut capable d'expliquer en gros qu'il faut écraser des pommes de terre et y ajouter du lait. Pour les autres ? Mystère... La purée pousse sans doute en flocons dans les sachets !
Apparemment, plus personne ne prend la peine de faire une vraie purée en famille. Et là, c'est réellement la perte de l'apprentissage culinaire qui est en jeu.
Tout comme la mère et sa fille congédiaient casseroles et passoire pour cuire leurs pâtes au micro-ondes, il semblerait que le presse-purée ait déjà cédé sa place en cuisine aux sachets de flocons de pomme de terre...

Purée à la moutarde à l'ancienne de La cuisine des Frangines

Loin de nous l'idée de bannir la purée en flocons des cuisines familiales (du moins celles sans additifs), mais pourquoi ne pas prendre (un peu) plus de temps en week-end ou pendant les vacances pour cuisiner une vraie purée maison avec les enfants ? Ecraser des patates, c'est plutôt rigolo ! En présentant la cuisine comme un jeu, les enfants s'y intéressent facilement, et apprennent sans s'en rendre compte des gestes simples et une vraie tradition culinaire. Et ils sont toujours très fiers de manger quelque chose qu'ils ont fait eux-mêmes !

Pour voir l'émission en entier
(28 minutes) ou par sujet, c'est par-là.



Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Ras l'blog !

Repost 0
Commenter cet article

astridcmoi 25/04/2006 14:37

Mais non les frangines pas de souci la releve arrive . Les jeunes sont prêts à relever leurs manches pour imposer  la vrai purée. 20 ans et quelques printemps la purée en flocon ne passe pas mon seuil. Purée maison ou rien.

Les frangines 25/04/2006 14:50

Vi vi ! On fait aussi partie de la "relève" ; )Et quand on voit le nombre de blogs culinaires de qualité, ça rassure un peu, heureusement !

marie 20/04/2006 17:54

j'ai testé.. dans ma famille...
et beh ma tite soeur (qui a 13 ans) préfère la purée en sachet à la vraie purée maison.
argh..

Lionel 14/04/2006 17:08

Excellent blog,
j'en parle à ma femme des ce soir :)

fanfreluche 12/04/2006 23:39

Franchement, peut-être est-ce à force de consulter quotidiennement tous ces blogs de cuisine, mais je suis plutôt optimiste. Je pense que ce genre d'émission biaise volontairement les résultats pour faire du sensassionnalisme, ils ciblent les témoignages retenus. Je ne pense pas que 10 enfants soient représentatifs de quoi que ce soit. Et puis il faut voir l'âge des enfants et la façon dont sont faites les dégustations. Les enfants sont des êtres versatiles et influençables. Si le petit copain n'a pas aimé, ça peut être une raison suffisante pour ne pas aimer. Ma fille de 6 ans n'aime pas le brocoli, ça ne signifie pas que je ne lui propose que des frites ou de la purée en sachet. Je ne dis pas que tout le monde fait ce qu'il devrait, mais l'éducation sert à éduquer à long terme, ça ne réussit pas du premier coup. En tout cas, je ne connais aucun parent qui ne fasse pas d'effort pour bien nourrir ses enfants et leur faire découvrir des goûts nouveaux.

Les frangines 13/04/2006 12:19

ABE est une émission très sérieuse. Je ne pense pas qu'ils "biaisent" les résultats, ce n'est pas une émission à scoop !La dégustation et l'avis des enfants est visible ici : http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=311201&sid=6624043&page=4#titleVous pourrez y voir comment la dégustation a été organisée et entendre les avis des enfants !

Zoubida 12/04/2006 23:12

Ça prend peu de temps à faire une vrai purée. Ce n'est pas *instantané* bien-sûr, il faut peler et bouillir. Mais tout de même je trouve que si est capable de trouver le temps de regarder la TV ou de surfer sur internet des soirées entières, on peut prendre la peine de faire une vrai purée. Le manque de temps a le dos large...
Les enfants ne sont pas des receptacles à produits chimiques, et nous non plus d'ailleurs. Et puis, je vous assure qu'il faut voir mes gars négocier pour qu'on leur permette de passer les pommes de terre au moulin à légumes. Ils adorent ça. Pourquoi les priver de bonnes choses authentiques, nutritives et qui en plus les amusent pour les nourrir à de l'industriel uniforme et malsain?
Ici au Québec, les flocons pour purée instantanée, on les trouve dans les magasins de produits importés d'Europe (magasins spécialisés) ou dans les magasins pour restaurants fast-food. Bref, il n'y en a pas dans les magasins d'alimentation de Monsieur et Madame tout le monde. Les familles québécoises n'ont pas plus de temps que nos familles françaises (ici la norme c'est 2 semaines de congès payés par année, et non 5 comme en France). Pourtant, la purée se fait à la main, à partir de vrai patates.
Désolée pour le très long commentaire. C'est un sujet qui me titille...

Les frangines 13/04/2006 12:14

Merci pour cet avis québécois ! C'est très intéressant de savoir que la purée en flocons n'est pas "habituelle" au Québec. Ce serait donc typiquement européen ?Quand au temps passé à cuisiner... Comme déjà dit dans le premier Ras le blog !, utiliser des produits tout prêts permets de passer plus de temps devant les publicités et donc donne envie d'acheter encore plus de produits industriels ! Cherchez l'erreur...