Tekitizi - une fleur verte dans la ville

Publié le 12 Octobre 2007

Sur le chemin du boulot, l'ancien magasin d'informatique a fermé. Quelques cartons traînent encore dans le lieu déserté et bientôt les vitrines se font opaques, cachant pudiquement les transformations en cours aux yeux des curieux. Puis un jour, au milieu d'un grand espace blanc, une drôle de fleur verte a fait son apparition : Tekitizi s'est ouvert il y a presque trois semaines maintenant.  

tekitizi.JPG

J'ose un oeil de l'extérieur et me dis en vrac : " Enfin un endroit sympa où manger près de l'hôpital ! ", "Youpie !" et "Vivement que je puisse tester ça !". Le lieu semble minimaliste, blanc laqué et vert herbe à chat, écolo-chic. Mais surtout, l'ambiance me rappelle furieusement des endroits découverts en Irlande ou en Angleterre, et dont je regrettais vraiment l'absence à Genève. Soupes, smoothies, wraps, et des petites affiches sur la vitrine qui annoncent du jus de raisin frais de la région. Vous en connaissez beaucoup des "à l'emporter" qui mettent en avant du jus de fruits de saison tout frais pressé ? Le ton est donné : ici, on peut manger rapidement mais sainement
Quelques jours plus tard, je pousse la porte, bien décidée à tester prix et qualité. Et la surprise est bonne. Là où l'on pourrait craindre une ambiance un peu prout-prout, genre fast-food-de-luxe-un-peu-snob, c'est tout le contraire que l'on trouve.

bar.JPG
Derrière le comptoir, l'accueil est féminin et souriant. Magalie et son équipe, composée surtout d'étudiantes, s'activent dans la bonne humeur, et l'enthousiasme est communicatif. Au menu, deux soupes à choix, une carte de sandwiches originaux, des salades sympas, des sushis, et des smoothies préparés à la minute, tout comme les jus de fruits. On choisit tranquillement, parfois en guignant ce qui est servi à son voisin pour voir à quoi ça ressemble, et on observe la préparation du sandwich sous nos yeux. Si on est pressé, on repart avec son repas dans un petit sac en papier. Si on veut se poser, on prend son plateau vert et on choisit sa place parmi les deux bars accolés aux vitrines ou les petites tables de la salle.

vert-et-blanc.JPG

Si j'ai pensé au début que c'était un groupe de copines passionnées qui avait ouvert la boutique, l'idée revient en fait à deux médecins, qui ont développé le concept et lancé l'affaire. Au quotidien, c'est Magalie qui mitonnent et surtout, qui part tous les matins sur son vélo chercher les produits frais au marché. Rien que pour ça, ça donne envie !
Quant aux prix, pour la qualité et la fraîcheur garantie, ils sont tout à fait raisonnables. Les soupes (courge aux croûtons de pain d'épices, carottes au lait de coco, fenouil-chèvre,...) sont à 5 ou 6 chf selon la grandeur de la portion, et avec une tranche de (bon) pain. Les salades sont originales (il y a même une salade de fleurs !) et vont de 4,50 à 10 chf selon leur taille, les sandwiches de 6,50 à 9,50 chf. Et tout ça varie en fonction des saisons et des produits disponibles.
Quant aux sushis, mon inquiétude de voir de pseudos-rouleaux mal faits comme on en voit un peu trop souvent, s'est vite dissipée : ils sont livrés tous les matins de chez Mikado, mon épicerie-traiteur japonaise préférée avec Uchitomi, sans doute les meilleurs sushis de la ville, d'une qualité irréprochable.
Et pour finir le repas sur une note sucrée, vous avez le choix entre des fruits à 1chf, une petite carte de desserts ou une part de cake maison.

vert.JPG

Mais le côté vert, naturel et sain ne s'arrête pas à la déco et à la nourriture puisque dans la cuisine, tout est composté et que les services le seront bientôt aussi.
Vous l'aurez compris, ce concept et ce lieu m'emballent. La motivation et l'énergie des gens qui s'en occupent aussi. Et ce n'est qu'un début puisque bientôt, un cuisiner rejoindra l'équipe, histoire de pouvoir proposer plus de choix de repas chauds, toujours avec des produits frais et un souci de bien se nourrir. D'autres évolutions sont semble-t-il déjà en projet, mais laissons-leur le temps de démarrer !

Une vraie super cantine d'avenir comme on aimerait en avoir près de chaque lieu de travail. Longue vie et plein succès à Tekitizi !



L'adresse :
Tekitizi, Rue Micheli-du-Crest 20-22, 1205 Genève

Le site : www.tekitizi.ch




Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.


Rédigé par San des frangines

Publié dans #Lieux de perdition

Repost 0
Commenter cet article

lamia 19/02/2008 21:58

Heu tu m'imagines "c'est bien vous San, de la cuisine des Frangines?", non je n'ai pas osé...

lamia 18/02/2008 22:40

Enfin, j'ai réussi à y aller!!! Et je n'ai de loin pas regretter, c'était délcieux, mmh soupe à la courge épicée à la canelle et parsemée de graines de sésame et pavot. J'ai même eu droit à 1tranche de cake car j'ai attendu.
Ne t'ai-je pas vue aujourd'hui?

San 19/02/2008 00:40

Ouiiii ! J'y étais avec des collègues. Tu m'as vue et tu m'as rien dit ? Non mais ^____^

cinderella 20/10/2007 22:57

Super! Justement on voulait aller tester avec une copine qui bosse à l'hôpital, marre des pizzas du coin...

San des frangines 24/10/2007 21:38

Tu nous en donneras des nouvelles, promis ?

Sillonaur 17/10/2007 18:51

Je viens de "tomber" par hasard sur votre blog, et franchement, quelle chute agréable !
Les photos sont magnifiques, les textes frais à souhait, et les recettes mettent l'eau à la bouche !
Vraiment, je reviendrai...

San des frangines 24/10/2007 21:40

Merci beaucoup ! Et n'hésitez pas à revenir quand vous voulez ; )

JvH 16/10/2007 20:41

Oh la la, voilà le genre d'endroit que j'aime beaucoup! Ta phrase au sujet des "services" compostables m'a fait sourire, les français n'ont pas dû comprendre! ;)

San des frangines 24/10/2007 21:42

Hihi, oui peut-être. En verra-t-on chercher où poinçonner leurs couverts ? ^______^Heureusement, je crois que la France découvre gentiment le tri des déchets et le compostage. Hourra !