Articles avec #recettes suisses et terroir valaisan tag

Publié le 29 Mai 2006

Parmi les nombreuses spécialités que nous aimons retrouver en Valais, le pain de seigle tient une place toute particulière.


Le seigle est une des rares céréales à supporter les conditions difficiles des montagnes valaisannes : altitudes élevées, sols secs et légers, écarts de températures importants, neige et grand froid en hiver, sécheresse et chaleur en été. Sa culture en Valais est millénaire, et sa panification remonte déjà au Ier siècle de notre ère.
Pendant longtemps, ce pain constituait l'essentiel de l'alimentation quotidienne des valaisans. Le four banal n'était chauffé que 2 à 3 fois par an dans les villages, il fallait que le pain ainsi fabriqué puisse se conserver sur une longue durée.


Il n'est donc pas étonnant qu'une demande d'AOC ait été déposée, puis acceptée après plus de 6 ans de procédures. C'est un signe de qualité qui préserve l'authenticité du produit et sa fabrication traditionnelle.
Parmis les exigences du cahier des charges : la farine utilisée doit contenir au moins 90% de seigle, produit et moulu en Valais, le levain doit subir une longue fermentation et le pain doit être cuit dans un four à sole.
La production de seigle ayant fortement diminué depuis quelques années (de 50% entre 1995 et 1998 !), nous espérons que cette appellation permettra le maintien de cette culture ancestrale.


Rond à fond plat, un aspect craquelé, une acidité particulière due au levain à longue fermentation, telles sont les caractéristiques du pain de seigle valaisan.
Anciennement considéré comme le pain du pauvre, c'est un délice en simple tartine de beurre ou avec du miel.


Mais surtout, il est indispensable en accompagnement de la traditionnelle assiette valaisanne !

Jambon cru et viande séchée faits maison et saucisse de viande de vache d'Hérens de la ferme.


Pour en savoir plus, n'hésitez pas à faire un tour sur le site officiel du pain de seigle valaisan, où vous trouverez le cahier des charges de l'AOC ainsi que la liste des 61 boulangers certifiés par l'OIC chez qui vous pourrez découvrir ce véritable petit morceau de terroir.




Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Recettes suisses et Terroir valaisan

Repost 0

Publié le 2 Mai 2006

Ce vendredi 5 mai 2006, le Valais rend visite à Genève !

En effet, une trentaine de vignerons-encaveurs de la Charte Saint-Théodule organisent une rencontre pour vous faire découvrir leurs meilleurs vins.


Le principe est le même que pour Vinea : une entrée de 10 chf et un verre de dégustation (que vous pourrez ramener chez vous) vous est confié. Il vous permettra de déguster les nombreux crus présentés. Vous pourrez également acheter sur place les bouteilles (à l'unité ou au carton) des vins qui auront séduit vos papilles !

Parmi les encaveurs présents, vous pourrez rencontrer Jacques et Lucie Clavien de la Cave de la Pierre dont nous vous avions parlé précédemment. N'hésitez pas à aller déguster leur production, c'est une occasion unique sur Genève et vous ne repartirez pas déçus ! D'ailleurs, nous en profiterons pour refaire quelques réserves...


Lieu et horaire : Vendredi 5 mai 2006 de 15 heures à 21 heures, Ramada Park Hotel, Avenue Louis-Casaï 75





Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Recettes suisses et Terroir valaisan

Repost 0

Publié le 6 Février 2006

Brrrr.... Il fait toujours aussi froid et il semblerait que l'on ne puisse pas se nourrir uniquement de chocolats chauds (quoique cela reste à prouver !), c'est donc le moment de passer aux choses sérieuses: de vrais repas d'hiver !

Adeline m'en avait donné envie il y a quelques mois déjà, puis quelques culino-bloggeuses s'y étaient mises à leur tour, sur les traces d'Omelette, pour ne pas la citer.

Ce soir c'est donc.... Vacherin Mont d'Or au four !



Cet étrange fromage dans sa boîte d'épicea a obtenu l'AOC en 2003. Sa production ayant lieu sur des alpages à la frontière franco-suisse, chacun aura sa petite histoire et ses arguments pour vous convaincre de sa réelle apartenance culturelle à l'un ou l'autre de ces deux pays... Ce qui est sûr, c'est qu'il est produit dans la région de la vallée de Joux et du Jura vaudois et surtout, que c'est sacrément bon !

Pour les rabats-joie du diététiquement correct et les aigris du régime, le site officiel annonce d'emblée:

"Mesdames et Messieurs les diététiciens, du point de vue nutritionnel, le Vacherin, comme la plupart des fromages, est un aliment équilibré"


Plus de complexe donc, passons à la recette !


Commençons par faire cuire des pommes de terres à chaire ferme. Habiller la boîte d'épicea dans une ou deux couches d'aluminium, en laissant le sommet ouvert. Piquer le fromage, y insérer (ou non) quelques gousses d'ail et un peu de vin blanc.



Et zou ! Au four préchauffé à 200°C pour 25 minutes.
Nous avons fait revenir des lardons puis un oignon émincé avant d'y ajouter les pommes de terres cuites et découpées en rondelles.



Une fois le fromage prêt, il suffit d'y plonger une cuillère à soupe et de laisser le fromage couler sur les pommes de terre....



Bon Appétit !


Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par Les frangines

Publié dans #Recettes suisses et Terroir valaisan

Repost 0

Publié le 8 Décembre 2005

Pour inaugurer cette rubrique à laquelle nous tenons tout particulièrement, il nous paraissait important de vous parler de... vin !

"Boire peu mais bon, boire pour avoir de l'esprit et non pour le perdre"

Telle est la devise de la Cave de la Pierre, située à Venthône sur le versant droit du Rhône, au dessus de Sierre.




4,5 hectars et une douzaine de vins différents, dont des cépages typiquement valaisans comme la délicate Petite Arvine, la fougueuse Syrah et le capricieux mais majestueux Cornalin.
A noter également deux vins flétris sur souche, vendangés au courant du mois de décembre seulement:





Leurs arômes de fruits exotiques sont tout simplement divins : le Johannisberg flétri et le Chardonnay flétri, que nous recommandons très chaleureusement comme accompagnement du coulant au chocolat.



L'adresse: Jacques & Lucie Clavien
Vigneron-oenologue
3973 Venthône s/Sierre
Tél & Fax: 027/455.28.15



Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Recettes suisses et Terroir valaisan

Repost 0