Articles avec #miams sales tag

Publié le 5 Juillet 2006

J'allais régulièrement jeter un oeil curieux à la recette de la semaine du Café Gourmand (qui a malheureusement fermé depuis...).
Mi-juin, Sergio y présentait une marinade pour agneau au barbecue. C'était le début de la saison des grillades, et j'ai essayé très rapidement, avec de simples tranches d'agneau. Verdict ? Absolument délicieux !
J'ai donc retenté la recette, mais cette fois avec du poulet et en brochettes.
La recette de base est celle du Lamb BBQ Masala.

Pour la marinade, il suffit de tout jeter en vrac dans un mixer. Dans mon cas : 1 gros oignon, 2-3 gousses d'ail frais, un petit morceau de gingembre, 1/2 cuillère à café de cumin en poudre, quelques graines de coriandre, 1 belle cuillère à café de garam masala, 1/2 cuillère à café de girofle en poudre, le jus d'un petit citron. Tout mixer bien finement, puis mélanger au yaourt nature (environ 250-300 grammes. Plus vous en mettez, moins la marinade sera forte).

Piquer le poulet en dés ou en petits filets sur des piques à brochettes, et laisser mariner le plus longtemps possible (au moins 12 heures dit Sergio... j'avoue les avoir laissés un peu moins).



Et hop ! Au barbecue, ou à défaut, à la poêle. Le poulet est bien tendre grâce au yaourt et les saveurs sont très riches. Un délice avec plein de salades d'été !




Bon appétit !




Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Miams salés

Repost 0

Publié le 13 Juin 2006

33 °C hier... Ca méritait une salade pleine de fraîcheur et très rapide à préparer pour le repas.

A un mélange de jeunes pousses (roquette et blette rouge dans mon cas, mais n'importe quelle jeune salade fera l'affaire), j'ai ajouté une petite courgette coupée en "spaghetti" (merci le coup'julienne de Betty B.), du fromage de chèvre frais gratté à la fourchette et quelques pignons légèrement grillés.


Piquant de la roquette, goût de noisette des courgettes crues, douceur du chèvre frais, un joli mélange de saveurs pour une belle salade originale. Qui saura reconnaître la courgette sous cette forme inhabituelle ? Faites le test et surprenez vos enfants ou vos invités !

Pour la vinaigrette, miel-citron-huile d'olive ou huile de noisette-vinaigre de cidre, comme pour les autres salades printanières :

- Salade de jeunes pousses d'épinards
- Salade printanière aux petits-pois et carottes fanes
- Une salade toute verte pour faire venir le printemps





 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Miams salés

Repost 0

Publié le 1 Juin 2006

Quelques nouvelles de nos légumes du marché.



La tomate coeur de boeuf a tout simplement été dévorée telle quelle, juste découpée et garnie d'un léger filet d'huile d'olive, de quelques cristaux de gros sel et de petites herbes. Un régal de simplicité et de fraîcheur qui appelle aux beaux jours !



 

Ecosser des petits-pois fait partie de ces petits plaisirs printaniers dont il serait vraiment dommage de se priver. Et découvrir ou retrouver le vrai goût des petits-pois frais est tout aussi plaisant. A faire avec des enfants : c'est amusant pour des petits doigts d'ouvrir les cosses et d'y découvrir ces petites billes vertes toutes rondes, qui ne poussent pas dans une boîte de conserve ; )
Vous avez déjà essayé d'en manger crus, à même la cosse ? C'est très bon !

 
Pour une salade printanière toute fraîche et pleine de saveurs, les cuire quelques minutes (en fonction de leur taille. Je les ai laissés 5 minutes seulement, pour qu'ils restent légèrement croquants) dans de l'eau bouillante ou à la vapeur.
Un peu de mesclun du marché :
 



Des petites carottes nouvelles, juste grattées (ne pas les éplucher, il n'en resterait plus rien !) et coupées en batonnets. J'ai précieusement gardé les fanes pour un prochain veloûté.


Encore quelques brins de persil plat (gentiment offert par le maraîcher) rapidement ciselés et la salade est prête !
 




Pour la sauce : huile d'olive, huile de noisette et vinaigre de cidre. Mais une sauce au miel et au citron, comme ici, irait tout aussi bien.
A refaire avec des pois mange-tout, des pousses d'épinards, des petites asperges, des lanières de courgettes crues ou tout autre légumes de printemps !


Autres salades printanières :

- Salade de jeunes pousses d'épinards
- Salade avec courgette crue et fromage de chèvre
- Une salade toute verte pour faire venir le printemps

 
 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #De saison, #Miams salés, #Cru et vegan

Repost 0

Publié le 10 Mai 2006

Notre goût pour la cuisson en papillote n’est plus un secret. Après la recette de poulet (que nous faisons régulièrement), voici une recette de rouget, un brin plus longue à préparer, mais ça en vaut la peine.

Adaptation « à notre sauce » d’une recette trouvée ici. Pour deux personnes.

Commencer par cuire deux patates douces dans de l’eau salée, pendant une vingtaine de minutes (elles doivent rester un peu croquantes). Les rafraîchir rapidement à l’eau froide pour stopper la cuisson.

La Sauce, Acte Premier : faire revenir une échalote émincée dans une bonne cuillère à soupe de beurre. Lorsqu’elle aura bien transpiré, la transférer dans une autre poêle à nouveau garnie d’un peu de beurre (conserver la première poêle avec le beurre imprégné des arômes de l’échalote, cela servira plus tard).

Détailler un petit bulbe de fenouil et une gousse d’ail et les faire revenir dans la poêle contenant les échalotes. Assaisonner avec du thym et éventuellement une feuille de laurier, poivrer et saler. Recouvrir d’eau à hauteur et laisser mijoter une dizaine de minutes.

S’attaquer alors à la papillote : sur du papier d’alu, disposer une couche de patates douces en lamelles puis le fenouil. Déposer délicatement deux filets de rouget, côté peau vers le haut. Parsemer de gros sel et de persil plat puis clore habilement la papillote. Enfourner à 200°C pour 7 petites minutes.

La Sauce, Acte Deux : ajouter au beurre dans lequel l’échalote a sué deux verres de vin rouge puis un verre de porto (vous pouvez le remplacer par du vermouth blanc), saler et poivrer. Réserver quelques dés de beurre au congélateur.

La Sauce, Acte Dernier : lorsque le poisson est prêt, ajouter les dés de beurre glacés à la sauce (pour la rendre bien brillante et encore meilleure !). Remuer vigoureusement et rectifier l’assaisonnement s’il y a lieu.


Ouvrir la papillote, humer les fumets délicieux qui s’en échappent et verser un peu de sauce avant de servir…




Bon Appétit !

 


Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par Les frangines

Publié dans #Miams salés

Repost 0