Articles avec #miams sales tag

Publié le 30 Octobre 2007

J'aime beaucoup les lentilles. C'est un aliment que je ne connaissais pas vraiment, mis à part la salade qu'une tante ou l'autre amenait lors des fêtes de famille. J'ai commencé à en cuisiner il n'y a pas si longtemps mais depuis, je me rattrape : j'en fais tout le temps ! Principalement sous forme de dhal indien, dont la recette varie selon mon envie du moment, mais aussi en soupe, pour changer de la totale légumes.

Cette fois j'ai utilisé des lentilles corail, mes préférées, achetées dans une épicerie indienne par sac de 2 kilos, mais vous pouvez faire la recette avec n'importe quelle sorte de lentilles, c'est aussi très bon !
 
lentilles-corail-2.JPG


Pour quatre personnes (ou pour deux repas de deux personnes, j'aime bien en faire plus pour en avoir en réserve, toute prête à réchauffer), faire revenir dans un peu d'huile d'olive un bel oignon (rouge pour moi, j'ai joué toute la recette sur la gamme du rouge-orange, peut-être pour faire un clin d'oeil à l'automne ?). Y ajouter 2-3 carottes émincées en petits dés pour qu'elles cuisent rapidement, les faire revenir avec l'oignon puis ajouter 400 grammes de lentilles bien rincées à l'eau fraîche.
C'est le moment de faire intervenir les épices. Cette fois, j'ai testé ce mélange : une demi-cuillère à café de cumin en poudre, pareil de piment doux, un peu moins de curcuma, un peu plus de coriandre en poudre ou fraîchement écrasé au pilon avec quelques baies de poivre mélangé. Pas de sel pour l'instant, les lentilles n'aiment pas ça et durcissent à la cuisson, on en ajoutera à la fin au besoin. Bien touiller tout ce petit monde, jolie couleur, non ?



soupe-de-lentilles-carottes.JPG

Mouiller avec environ 1,5 litres d'eau, ajouter un chouilla de concentré de tomates (ou deux tomates réduites en dés lorsque c'est la saison). Bien mélanger et laisser mijoter pendant 25-30 minutes.

Pendant ce temps, préparer l'ingrédient secret qui change tout : le yaourt citronné. J'ai pris l'habitude d'en servir quand je cuisine indien, ou juste avec un dhal tout simple. C'est redoutable et c'est ultra fastoche : il suffit de mélanger un yaourt nature (les plus gourmands prendront un yaourt à la crème, vendu sous le drôle de pseudo de yaourt à la grecque) avec un demi jus de citron ou de citron vert.

Quand les carottes sont cuites (si si !), passer un rapide coup de mixer dans la soupe, histoire d'homogénéiser tout ça, et servir sans tarder avec quelques pluches de coriandre fraîche.
 


soupe-lentilles.JPG

 

La soupe est veloutée, crémeuse, épicée mais douce. Un régal ! Pour rester dans la couleur, je vais sans doute la tester la prochaine fois avec des dés de courge à la place des carottes.
Ne pas oublier le yaourt au milieu de la table, ce serait dommage de se priver de faire de jolis petits dessins dans son bol de soupe !



soupe-de-lentilles---yaourt.JPG

Le contraste chaud-froid apporté par le yaourt et son petit goût citronné sont un réel plus dont j'aurais du mal à me passer. Regardez-bien la spirale, faites-moi confiaaaance, testez et donnez m'en des nouvelles !
 


Bon Appétit !

 
 
Les autres recettes de soupes dans la Cuisine des Frangines.


 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Miams salés, #De saison

Repost 0

Publié le 22 Août 2007

Par gourmandise, j'ai longtemps hésité à planter un figuier dans un grand pot sur mon balcon-potager. Mais je me suis résolue à ne pas le faire. Il aurait été malheureux, le pauvre. Et il ne serait pas resté beaucoup de place pour les humains, sur ce balcon ! Je me contente donc d'aller "cueillir" de belles figues sur les marchés.
 


figues.JPG

Et quand je ne les mange pas toutes d'un coup, j'en profite pour faire de délicieuses petites bouchées. Tout d'abord, avec des courgettes, aussi de saison.

Avec une mandoline ou un économe-éplucheur (l'original s'appelle castor, et se prête particulièrement bien à cet exercice), détailler une courgette moyenne (ni trop petite, ni trop grande !) en longues lanières. Les faire rapidement revenir à la poêle avec un peu d'huile d'olive et quelques feuilles de thym.

 
lanieres-courgette.JPG


Préparer la farce en écrasant à la fourchette du fromage de chèvre frais avec un tout petit peu de miel, des noisettes concassées au pilon, la chair d'une figue (avec des figues séchées, ça le fait très bien aussi, mais la préparation reste blanche et ne devient pas rosée comme avec une figue fraîche). Assaisonner avec encore quelques feuilles de thym, un peu de sel et une pointe de piment doux. Bien mélanger et tartiner les lanières de courgettes avant de les enrouler.



rouleaux-courgette.JPG

Servis avec une goutte de vinaigre balsamique sur chacun, ces petits rouleaux sont originaux et délicieux pour les apéros ou les piques-niques.


Avec le reste de la farce (ou la même mais sans la chair de la figue), il sera ensuite très rapide de préparer d'autres bouchées tout aussi délicieuses. Farcir des figues entières avec la préparation au fromage de chèvre, ou en recouvrir des quartiers. Les enrouler avec une lanière de jambon cru, ou le disposer en chiffonade sur le dessus. 


figue-chevre-jambon.JPG

Elles se dégustent telles quelles, froides, mais sont aussi délicieuses après un passage rapide au four ou sur la braise. En y ajoutant encore un filet de miel et/ou de vinaigre balsamique, c'est tout simplement divin.
 


Bon Appétit !





Autres recettes avec des courgettes dans la cuisine des frangines :
  - Gratin de courgettes au fromage de chèvre
- La viande hachée pimentée de Florence
- Salade avec courgette crue et fromage de chèvre




 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #De saison, #Miams salés

Repost 0

Publié le 12 Août 2007

Cela faisait bientôt un an que j'attendais ce moment. J'avais eu le malheur d'apercevoir l'affiche sur le net l'été ou l'automne passé, et depuis, périodes d'oubli et d'impatience se sont succédées au rythme des teaser et des extraits disponibles sur la toile. Plus j'en voyais, plus j'adorais. Et plus l'attente devenait difficile !
Qu'est-ce qui me met dans un tel état ? Mais ça bien sûr !
 


Affiche-Ratatouille.jpg

 

Un rat qui veut devenir chef ??? Mais ils sont fous chez Pixar ! Seulement voilà... J'aime la cuisine, je crois que ce n'est plus vraiment un secret. Et... j'adore les rats aussi ! Une fascination qui remonte à loin, pour ces petits rongeurs d'une intelligence folle.
Alors le lendemain de la sortie (ben oui, le premier soir, c'était Mercredi de la SF et fête nationale), je m'y suis précipitée. Et là, dans la salle... j'ai perdu une bonne vingtaine d'années, au moins ! 

Je vous présente donc ma nouvelle mascotte : Rémy, le rat gastronome.
 
Remy-copie-1.jpg
Copyright Disney Enterprises, Inc. / Pixar Animation Studios

 

Cette animation est un vrai bonheur. L'histoire est originale, et même si le scénario est typique de ce genre de dessin animé, le sujet est abordé avec une rare intelligence. L'univers impitoyable des grandes tables y est parfaitement décrit, ainsi que l'ambiance si particulière des cuisines, rendue avec finesse et authenticité. Des chefs dont on utilise l'image à tort et à travers pour des produits surgelés à réchauffer au micro-ondes, aux acerbes critiques gastonomiques blasés, personne n'est épargné.

Mais plus que la peinture réaliste de la gastronomie contemporaine, c'est l'approche de la cuisine et du goût qui y est développée qui m'a particulièrement séduite. Ce dessin animé propose une vision magnifique des sensations gustatives : une expérience synesthésique, quasi extatique, d'une justesse admirable et montrée d'une jolie manière. C'est comme ça que je vois la cuisine, une symphonie de couleurs et d'odeurs, un mariage de toutes les qualités d'un ingrédient avec toutes celles d'un autre, qui ensemble deviennent quelque chose de nouveau. La cuisine, c'est de la magie !

Gageons que le réel bonheur de cuisiner qui transparaît tout au long du film, ainsi que la devise du chef "N'importe qui peut cuisiner !" saura émouvoir même les plus réfractaires, et qui sait, peut-être même susciter des vocations !

 

Pour l'occasion et puisque c'est la saison, voici ma recette de la Ratatouille. Un plat simple mais plein de saveurs et de soleil.




ratatouilles-legumes.JPG

Je la fais sans poivron. Et parfois même sans aubergine. Certains hurleront au crime de lèse-majesté, certainement. Mais dans sa cuisine, chacun fait comme il veut, na ! Je découpe chaque légume de la même manière, en petits cubes assez réguliers, et je les fais tous cuire ensemble et non séparément, c'est plus simple.
 

Commencer par faire revenir un bel oignon émincé en petits cubes dans de l'huile d'olive. Ajouter une courgette découpée de la même manière, puis une aubergine itou. Bien mélanger et laisser sur un feu assez vif pour 5 minutes. Pendant ce temps, découper 2 tomates bien mûres et les mélanger au reste des légumes. Baisser le feu, relever avec du thym et (c'est facultatif mais j'aime bien) un mélange de curry et/ou du piment doux (ou du paprika fort).



epices-ratatouille.JPG

Laisser mijoter, en remuant de temps en temps, pendant au minimum 20-30 minutes, mais plus la ratatouille mijote, meilleure elle est. Quelques minutes avant de passer à table, ajouter une gousse d'ail pressée et quelques feuilles de basilic. Ils parfumeront très agréablement le plat, bien plus que si on les avait incorporés dès le début de la cuisson.
 
Ne reste plus qu'à servir :
 

Remy-au-service.jpg

Copyright Disney Enterprises, Inc. / Pixar Animation Studios.
 

et à se régaler.
 


ratatouille.JPG

 

Bon Appétit !

 

 


Voir l'article Sergio sur Ratatouille.

 

 

 

 

Autre recette liée à un film :

 

 

 

 

Autre recette avec de l'aubergine :- Mammamia ! Les penne alla siciliana qui te font parler italien subito presto !


Autres recettes avec des courgettes :
- Velouté de courgettes à la bûche de chèvre

 

 

 

 

 

 

 

Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #De saison, #Miams salés, #Miam' culture

Repost 0

Publié le 26 Juin 2007

Brrrr...  Après la canicule, voici le presque hiver en plein mois de juin !  De la pluie, du vent, et facilement 15°C en moins en quelques jours à peine. La gorge s'enroue et le nez renifle, zut, manquait plus que ça ! Pour se réchauffer l'estomac et le moral, rien de mieux qu'une bonne soupe, mais avec des légumes de soleil, au cas où ça le ferait réapparaître !


Pour deux personnes, prévoir 2-3 grandes courgettes, environ 500-600 grammes. Couper grossièrement un gros oignon (pas besoin de l'émincer tout fin, il sera impitoyablement broyé au mixer plus tard) et le faire revenir dans un peu d'huile d'olive. Ajouter les courgettes en gros dés, pelées ou pas selon votre flemme et votre envie. Ajouter un bon mélange de curry, du piment moyen ou doux (j'aime bien quand le velouté est un peu relevé, ça réchauffe encore plus !), de la coriandre en poudre, une petite branchette de thym et un peu de sel. Bien mélanger, laisser revenir quelques minutes et ajouter 1/4 de litre d'eau, ça ne doit juste pas couvrir les courgettes.

Oignon-1.JPG
Laisser mijoter une quinzaine de minutes, puis ajouter la botte secrète, l'ingrédient magique qui rendra le velouté irrésistible, goûtu et pêchu : quelques rondelles de bûche de chèvre ! Pour les rabats-joie qui n'aiment pas le fromage de chèvre (mais comment font-ils ?), il est tout à fait possible de le remplacer par un peu de crème, un yaourt épais, ou n'importe quelle sorte de fromage frais. Mais forcément, ce ne sera plus pareil... Rien ne remplace la force et la douceur du chèvre !
Laisser fondre le fromage, puis mixer le tout avant de servir, rehaussé de quelques pluches de coriandre fraîche, de persil plat, ou... d'encore une rondelle de bûche !

soupe-de-courgette.JPG
Accompagné de tartines de bon pain beurré, ce velouté est vraiment terriblement délicieux. Je ne peux que vous conseiller d'en faire en plus grande quantité, non seulement parce que c'est très bon, mais parce que réchauffé le lendemain, c'est tout aussi réconfortant !


Bon Appétit !



 

- Soupe froide de melon aux agrumes - version entrée
- Soupe thaï épicée aux crevettes - Tom Yum Kung



Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.


Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Miams salés

Repost 0