Articles avec #les pains tag

Publié le 13 Mars 2006

Voici ma première recette de pain en Machine A Pain.
Il s'agit tout simplement de bon pain blanc. Pour les mélanges de farines, petites graines et autres spécialités, j'attends d'avoir un peu plus de temps pour les tests !

La particularité de cette recette est l'utilisation de poolish. Oh, je vous entends:
"M'enfin, c'est quoi ce truc ?" Rien de très compliqué, rassurez-vous. J'avais déjà entendu parler de cette méthode dans ce livre que je recommande d'ailleurs à quiconque s'intéresse à faire du pain.

Tous les pains de Basile Kamir


Il s'agit d'une méthode de fermentation à mi-chemin entre la levure et le levain. Le pain est plus aéré tout en utilisant moins de levure, et le goût est amélioré.
Pour ces premiers essais en MAP, j'ai donc également voulu tester cette méthode, d'autant qu'elle ne demande pas de grands efforts.

Une dizaine d'heures avant de faire le pain, je prépare dans le bac de ma MAP un mélange de 150 ml d'eau, 150 grammes de farine blanche et une toute petite cuillère à café de levure sèche. Je mélange un peu (avec le programme rapide) et je laisse reposer toute la nuit (ou du moins quelques heures).


Après une nuit de repos.

Ensuite j'ajoute tout simplement le reste des ingrédients, à savoir 75 ml d'eau, 1 cuillère à soupe de beurre, 1 cuillère à café de sel, 1 cuillère à soupe de sucre et 250 grammes de farine blanche. J'ajoute encore un tout petit peu de levure sèche et hop ! Je lance le programme pour pain blanc (ça marche aussi avec la programmation) et je n'y pense plus.

A l'heure voulue, une délicieuse odeur de pain tout chaud se répand dans la cuisine et voici le résultat !



Une mie bien aérée et très moelleuse avec une croûte croustillante à souhait !


L'inconvénient de la cuisson en MAP est la forme du pain, pas spécialement jolie, et aussi les "trous" faits par les pétrins.


Bon, ça donne des tranches rigolotes !


Mais franchement ce n'est rien en comparaison de la simplicité de la tâche. Quelques minutes suffisent pour préparer le poolish dans la journée, ajouter les ingrédients au moment de se coucher et programmer la machine pour avoir du pain tout frais au lever.
Quand j'aurai la possibilité d'être à côté de la machine pendant son travail, j'enlèverai les pétrins avant la cuisson. Ou alors, je la laisserai préparer la pâte et je ferai cuire le pain au four !


Un peu de pâte à tartiner au chocolat blanc et....


Bon appétit !



Nos autres recettes de pain.




Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.


Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Les Pains

Repost 0

Publié le 20 Février 2006

Faire sa pizza maison, c'est rapide, simple et chacun peut choisir sa garniture, abondante et de qualité (ce qui est loin d'être le cas de la plupart des pizze du commerce...).
Habituellement, nous utilisons de la pâte à pizza toute prête (on en trouve de bonne qualité, en boule ou déjà abaissée). Mais en fait, la pâte à pizza, c'est une simple pâte à pain !
Ce week-end donc, avec un petit peu plus de temps devant nous, nous avons testé la recette de La nonna La cucina La vita.

Pour deux belles pizze:

Dans un saladier, disposer 500 grammes de farine en fontaine.



Diluer 30 grammes de levure fraîche dans 80ml d'eau tiède et verser au centre de la fontaine (nous n'avons pas ajouté de sucre comme conseillé, pour que les levures attaquent l'amidon et pas le sucre, ce qui rendra la pâte légère et croustillante). Répartir un peu de farine sur le liquide et laisser reposer, recouvert d'un torchon, dans un endroit chaud. Quand le mélange fait des bulles, c'est prêt.


 
Ajouter 160 ml d'eau tiède, éventuellement 2-3 cuillères à soupe d'huile d'olive (ce que nous n'avons pas fait, à nouveau pour que la pâte soit bien croustillante: le gras imperméabilise la pâte, qui ne perd plus suffisamment d'eau à la cuisson et se ramollit donc plus facilement) et un peu de sel.

Les choses sérieuses commencent maintenant: le pétrissage ! 10 minutes, pas moins, et de manière vigoureuse s'il vous plaît: tirez, écrasez, jetez malaxez, repliez... N'épargnez rien à la pâte, pour qu'elle devienne bien lisse et élastique !


La laisser ensuite récupérer de ses émotions dans un endroit chaud, à nouveau à couvert, et pendant une bonne heure au moins. Elle va gonfler, gonfler ! Et c'est tout l'air qu'elle contiendra qui la rendra bien croustillante.

Séparer ensuite la pâte en deux et l'étendre délicatement, directement sur la plaque avec les poings ou les doigts. Surtout, ne pas l'étendre au rouleau ! Vous chasseriez tout l'air et la pâte gonflera moins: le résultat sera plus compact.

Comme vous pouvez le voir, nous n'avons pas encore le coup de main du pizzaiolo, pour faire tourner la pâte en l'air et la rendre bien fine et régulière.. Il nous faut encore un peu d'entraînement !


Pour la cuisson, il faudrait normalement une température d'environ 400°C !!! Comme nous n'avons pas de four à bois dans notre cuisine, il faut préchauffer le four au maximum, et y glisser une plaque de cuisson. Une fois que celle-ci est bien chaude, y glisser la pizza et la cuire 20-25 minutes, jusqu'à ce que la garniture et la pâte soient prêtes.

Le résultat ? Une pâte presque comme à la pizzeria: croustillante et légère. Encore un peu trop épaisse, mais promis, nous nous entraînerons au lancer de pâte à pizza ; )



Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.


Voir les commentaires

Rédigé par Les frangines

Publié dans #Les Pains

Repost 0

Publié le 27 Août 2005

Notre petit plaisir du dimanche: du bon pain frais maison ! Celui-ci est particulièrement moelleux et juste parfumé ce qu'il faut pour mettre en valeur une bonne gelée de thé... Personne ne rechigne plus à se lever pour petit-déjeuner, bien au contraire !

Comme il faut le laisser reposer assez longtemps, nous vous conseillons de le faire la veille au soir. A moins que vous ne préfériez vous lever avant tout le monde pour que la maisonnée soit réveillée par la bonne odeur du pain qui cuit ;)

Pour cette douceur dominicale (1 grand pain ou deux petits), il vous faut:

1 1/2 cc filaments de safran (ou 1 sachet de safran en poudre)
30 cl de lait
1 sachet de levure de boulanger sèche (7 à 10 grammes)
50 g de beurre
4 cs de sucre
1/2 cc de sel
600 g de farine

Faire tremper le safran dans 3 centilitres d'eau chaude pendant 5 minutes (ou, si vous utilisez le safran en poudre, l'ajouter dans le lait en même temps que le beurre et le sucre).
Faire chauffer le lait et ajouter le beurre, l'eau safranée (ou la poudre de safran) et le sucre.



Dans un grand saladier, mélanger la farine, les sachets de levure et le sel.
Faire un puits, verser la moitié du lait et remuer.



Verser le reste progressivement et pétrir jusqu'à ce que la pâte devienne élastique.




La laisser reposer pendant 2 heures.



Former la pâte pour qu'elle s'adapte dans un plat à cake. Laisser lever encore une trentaine de minutes, jusqu'à ce que la pâte ait à nouveau bien levé.




Dorer avec un oeuf et cuire à 220°C pendant 10 minutes puis environ 20 minutes à 180°C.
Mettre un récipient d'eau dans le four pour un bon taux d'humidité, ce qui garantira une bonne cuisson et une belle croûte à votre pain.





Bon appétit !

 

Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par Les frangines

Publié dans #Les Pains

Repost 0