Articles avec #de saison tag

Publié le 30 Avril 2009


Elles pointent leur nez, les revoilà !

Mais qui ça ?

Les asperges des bois !

                             
Vite, cueillons-les avant qu'il n'y en ait plus !



 
Pour en savoir plus sur ces délicieuses ornithogales, en route vers l'article de l'année passée.
 

 

Voir les commentaires

Rédigé par San

Publié dans #A la cueillette, #De saison

Repost 0

Publié le 23 Mars 2009

Cette fois c’est officiel : le printemps est de retour !
Mais ce n’est pas encore la saison des asperges, qui pointeront leur nez mi-avril, et encore moins celle des fraises, pour qui il faudra attendre jusqu’en mai. Soyons patients, la nature commence tout juste à se réveiller, et elle nous livre déjà ses premiers cadeaux : jolies primevères sucrées et, roulement de tambour, l’ail des ours est arrivé, à vos paniers !

 

En cuisine, il nous reste suffisamment de ressources pour attendre de manière gourmande encore quelques semaines l’arrivée des produits printaniers. La proposition du jour démontre une fois de plus que les produits d’hiver sont loin d’être tristes, et que l’on peut se régaler en suivant le rythme des saisons.

 

 

Pour la tatin aux échalotes et à l’orange, c’est par ici.

 

                              

 

- Je les prépare sous forme de tartelettes, dans des petits moules individuels. C’est pratique et joli dans l’assiette, mais ça marche très bien pour une grande tarte aussi ! -

 

 

Peler une bonne poignée d’échalotes par personne. Si elles sont petites, les laisser entières, sinon les couper en deux.

Les faire revenir dans un peu d’huile d’olive pour qu’elles colorent légèrement, puis ajouter le jus d’une ou deux oranges, une petite cuillère à soupe de sucre (de canne brut toujours pour moi), un peu de thym, sel, poivre et un petit verre d’eau.

Laisser frémir pendant 20 à 30 minutes (plus si vous avez le temps), en ajoutant de l’eau si nécessaire, jusqu’à ce qu’elles soient bien caramélisées.

Beurrer les moules à tarte, saupoudrer éventuellement d’un peu de sucre et répartir les échalotes. Recouvrir de pâte (feuilletée, brisée – le top du top étant bien sûr une pâte maison, à l’huile d’olive par exemple) en repliant bien les bords à l’intérieur.

Cuire au four préchauffé à 220°C pour environ 20 minutes. Laisser reposer quelques minutes avant de démouler pour contempler les échalotes dorées et brillantes.

 

                               

 

Servir avec une salade, ici par exemple : de la mâche (ou rampon ou doucette) avec quelques cerneaux de noix, quelques fleurs de primevères, un peu d’huile de noisettes et du vinaigre balsamique.

 

                                

 

Les échalotes sont fondantes et caramélisées, avec le petit côté acide de l’orange et le parfum du thym, la pâte est croustillante, bref, comment dire... y'en a plus !

 

 

Bon Appétit !

 

 

 

 

Quelques images de cette recette à voir dans un sujet du Téléjournal suisse romand, qui réhabilite le (bon) gras comme élément important pour la santé et... le plaisir gustatif !

 

 

 

 

Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

 

Voir les commentaires

Rédigé par San

Publié dans #Miams salés, #De saison

Repost 0

Publié le 10 Juillet 2008

Chose promise, chose... écrite ! Dans le précédent récapitulatif des salades sympas pour l'été, je vous annonçais une salade au sarrasin. Et pour cause : c'est LA salade de mon été, que je ne me lasse pas de faire et refaire depuis quelques semaines pour accompagner les grillades, en pique-nique ou tout simplement comme plat unique lors des agréables soirées estivales.
 
J'ai découvert le sarrasin il y a quelques mois, et son petit goût de noisette m'a tout de suite emballé les papilles. Bonne nouvelle pour les intolérants, cette pseudo-céréale ne contient pas de gluten. Elle est par contre très riche en protéines et pleine d'acides aminés. Vous ne connaissez pas encore cette drôle de graine triangulaire ? C'est le moment de tester, suivez-moi !

                           
 
Commencer par bien rincer les grains de sarrasin, 200 grammes environ pour un bon saladier. Les faire ensuite brièvement revenir à sec, ce qui va légèrement les torréfier et faire ressortir leur agréable saveur de noisette. Ajouter 1 litre d'eau, ou du bouillon de légumes si vous préférez, et laisser cuire 8 petites minutes. Egoutter immédiatement et bien rincer à l'eau froide. Ainsi cuit et refroidi, le sarassin reste suffisamment ferme et garde une texture agréable pour être dégusté en salade.
Emincer finement un oignon nouveau et un petit bulbe de fenouil, avec le vert de l'oignon et les pluches du fenouil qui servent de fines herbes et relèveront la salade. Les incorporer au sarrasin et ajouter éventuellement quelques tomates séchées découpées qui amèneront une petite note parfumée et salée. Pour la sauce, le jus d'un demi citron et quelques cuillères d'huile d'olive, à l'orange si vous en avez car c'est une merveille avec le fenouil.
Quelques pétales de souci ou de capucine pour décorer, apporter une touche de couleur et parce que c'est délicieux, et c'est prêt !

                             
Voilà une salade très originale et agréablement rafraîchissante grâce à l'oignon nouveau, au fenouil cru et au citron. De quoi varier l'accompagnement de vos repas d'été et vous régaler sainement.
 
Bon Appétit et très bel été à tous !



 
Et pour accompagner cette salade, pourquoi ne pas préparer des brochettes de poulet à l'indienne, et en dessert, une papillote de fruits de saison !



 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

 

Voir les commentaires

Rédigé par San

Publié dans #De saison, #Miams salés

Repost 0

Publié le 15 Mai 2008

Ca y est, la vraie saison des fraises commence ! Après bientôt 4 mois d'exposition dans les supermarchés de fraises pas mûres, acides et fades, les belles fraises locales et parfumées à souhait arrivent sur nos marchés.
 
Pour lancer le coup de feu de la saison, Annick Jeanmairet m'a invitée à présenter une recette à base de fraises dans l'émission Dolce Vita, sur la télévision suisse romande. J'ai aussitôt pensé à une association que j'adore et qui est aussi de saison : les premières fleurs de sureau viennent à peine de s'ouvrir, et leur parfum suave se marie parfaitement avec les fraises. Je vous avais déjà proposé l'année passée un association rhubarbe-crème aux fleurs de sureau, je pensais donc reprendre un peu la même idée. Et comme Annick présente dans sa rubrique "Pique Assiette" une recette de salade de fraises et une autre de compotée, j'ai voulu proposer autre chose : une soupe de fraises, avec un peu de citronnelle pour changer du traditionnel citron, amener un peu d'exotisme et parfumer sans acidifier. Allons-y !

                           
 
Commencer par réaliser un sirop de citronnelle.
Les proportions de base sont simples : 1dl d'eau pour 100 grammes de sucre et 1 bulbe de citronnelle. Je ne peux que vous suggérer d'en faire tout de suite plus : c'est absolument délicieux et très rafraîchissant en sirop à l'eau. Je ne vous parle même pas de ce que ça donne avec de la bière blanche ou un petit blanc de blanc... A prévoir pour les grandes chaleurs de l'été !
Couper la base du bulbe de citronnelle, enlever les 2 premières feuilles, couper en deux et bien écraser avec le plat d'un couteau ou dans un mortier : cette étape permettra de libérer tous les arômes de la citronnelle. Mettre l'eau, le sucre et la citronnelle dans une casserole et porter à ébullition. Bien mélanger pour que le sucre fonde, éteindre le feu et couvrir pour laisse infuser au minimum 15 minutes, ou jusqu'à refroidissement du sirop.

                            
Pour la soupe de fraises, c'est tout simple. Le plus important étant de choisir des fruits bien mûrs et parfumés. Et quelle chance ! Le matin du tournage de l'émission, j'ai trouvé les premières barquettes de fraises valaisannes sur les stands du marché de Carouge : magnifiquement rouges, parfaitement mûres et surtout très goûteuses.
Rincer rapidement les fraises à l'eau froide (sans les équeuter pour ne pas que l'eau entre dans le fruit), les équeuter et les couper rapidement. Les disposer dans le bol de votre mixeur, y ajouter quelques cuillères à soupe de sirop de citronnelle (de 5 à 10 pour 500 grammes de fraises, selon votre envie de sucre) et pourquoi pas 1 ou 2 baies de poivre de Sichuan, pour son parfum citronné et boisé qui s'accorde à merveille avec les fraises.
Si vous n'aimez pas la citronnelle, ou si vous n'en avez pas sous la main, pas de panique ! Faites une soupe simplifiée avec 500 grammes de fraises, le jus d'un demi-citron et quelques cuillères de sucre. Pour un peu plus de parfum, n'hésitez pas à y ajouter 2-3 petites feuillles de basilic !
 
                             
Pour la crème aux fleurs de sureau, il y a deux solutions :

- La première est de faire infuser des fleurs de sureau (2-3 ombelles) dans de la crème liquide. Porter à ébullition et laisser infuser. Quand la crème est bien froide, la filtrer pour enlever les fleurs et la monter en chantilly en y ajoutant un peu de sucre.
- La deuxième possibilité est tout simplement d'ajouter dans la crème une ou deux cuillères à soupe de sirop de sureau (fait maison ou du commerce, on en trouve assez facilement maintenant), puis de monter la crème en chantilly.
 
Si vous avez un siphon, vous pouvez varier les plaisirs et les textures en remplaçant pour moitié la crème par du séré, du blanc battu ou du yaourt nature, comme je l'avais fait pour la verrine rhubarbe-fleurs de sureau.

 
Ne reste plus qu'à servir ! Un peu de soupe de fraises, la crème aux fleurs de sureau, et pour décorer, quelques miettes d'amaretti et des fleurs de thym qui amèneront leur jolie couleur et leur parfum subtil.

                              
La cerise sur le gâteau ? Les premières fraises de mon balcon sont mûres ! Et hop, une jolie petite fraise des bois pour décorer tout ça.
 
Bon Appétit !


 
Recette à visionner dans l'émission Dolce Vita, sur la TSR1 le vendredi 16 mai 2008 à 17h30 ou dimanche 18 mai à 11 heures. Ou directement sur internet !

 
Recettes avec des fraises dans la cuisine des frangines :
- Confiture fraises-rhubarbe à l'orange

Recettes avec des fleurs de sureau dans la cuisine des frangines :
-
Sirop aux fleurs de sureau
- Verrine fleurie-fruitée : compote de rhubarbe, crème de sureau et amaretti

Soupe de fruits dans la cuisine des frangines :
-
Soupe froide de melon aux agrumes - version entrée

La saga de mes fraisiers de balcon : à suivre dans la rubrique "Un potager sur le balcon" !



 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.
 

Voir les commentaires

Rédigé par San

Publié dans #De saison, #Les Douceurs, #A la cueillette

Repost 0