Publié le 2 Mai 2006

Ce vendredi 5 mai 2006, le Valais rend visite à Genève !

En effet, une trentaine de vignerons-encaveurs de la Charte Saint-Théodule organisent une rencontre pour vous faire découvrir leurs meilleurs vins.


Le principe est le même que pour Vinea : une entrée de 10 chf et un verre de dégustation (que vous pourrez ramener chez vous) vous est confié. Il vous permettra de déguster les nombreux crus présentés. Vous pourrez également acheter sur place les bouteilles (à l'unité ou au carton) des vins qui auront séduit vos papilles !

Parmi les encaveurs présents, vous pourrez rencontrer Jacques et Lucie Clavien de la Cave de la Pierre dont nous vous avions parlé précédemment. N'hésitez pas à aller déguster leur production, c'est une occasion unique sur Genève et vous ne repartirez pas déçus ! D'ailleurs, nous en profiterons pour refaire quelques réserves...


Lieu et horaire : Vendredi 5 mai 2006 de 15 heures à 21 heures, Ramada Park Hotel, Avenue Louis-Casaï 75





Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Recettes suisses et Terroir valaisan

Repost 0

Publié le 30 Avril 2006

Après différents essais à la MAP, je suis arrivée à la recette qui me convient parfaitement pour mon pain quotidien. A la suite de la réussite du pain aux noisettes, j'ai réitéré l'expérience mais plus simplement, avec de la farine rustique bio.


Petit récapitulatif de la recette en quatre temps :
  • Quelques heures à l'avance, préparer une poolish en mettant dans le bac de la MAP (ou dans un récipient si vous faites votre pain à la main) 15 cl d'eau, 150 grammes de farine de votre choix (j'utilise de la farine bise ou paysanne) et une petite cuillère à café (moins si vous laisser travailler la poolish toute la nuit) de levure sèche. Mélanger rapidement et laisser la fermentation opérer...
  • Ajouter ensuite 19 cl d'eau, 1 cuillère 1/2 à soupe de beurre, 1 cuillère à soupe de miel (ou de sucre, mais je préfère le miel), 450 grammes de farine, 1 cuillère à café de sel et à nouveau un tout petit peu de levure sèche.
  • Lancer le programme de votre MAP (ou faites chauffer vos biscottos si vous pétrissez à la main) et à la deuxième levée, sortir la pâte, la façonner, la déposer sur un plat et la laisser reposer à nouveau 30-40 minutes.
  • Entailler le pain, éventuellement le badigeonner d'eau et l'enfourner (sans oublier le petit ramequin d'eau au fond du four) à 210°C pour une vingtaine de minutes, puis baisser la température pour terminer la cuisson encore un petit quart d'heure.

Et voilà !
Un beau pain qui a du goût et qui tient plusieurs jours, croustillant et délicieux, la mie est bien moelleuse. Il se prête aussi bien aux tartines du matin qu'à l'accompagnement de vos repas salés.



Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.


Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Les Pains

Repost 0

Publié le 27 Avril 2006

Qui prend a encore le temps de quitter son travail pour aller manger un "vrai" repas à midi ? Et préparer chaque soir son "tupperware" à réchauffer le lendemain demande motivation et régularité !
Alors à moins d'avoir une cafétéria géniale à disposition, le nombre de personnes se contentant d'un (mauvais ?) sandwich rapidement englouti devant leur ordinateur n'est pas prêt de baisser...
Un nouveau créneau pour la restauration qui propose depuis quelques temps déjà des livraisons directement au bureau. Ce sont évidemment les entreprises "fast-food" pizza et sandwich qui mènent la danse, mais d'autres concepts émergent petit à petit.

Ainsi FrescoVia (Healthy Food Delivered) qui vient d'ouvrir ses portes à Genève.
Cette nouvelle entreprise créée par deux jeunes diplômés de l'Ecole hôtelière de Lausanne propose de vous livrer au travail et en 30 minutes des repas sains et équilibrés réalisés avec des ingrédients frais et bio.
Soupes, wraps, salades, brochettes de fruits et jus fraîchement pressés constituent leur carte.

Photo : FrescoVia

Le détail nutritionnel de chaque élément est même indiqué sur le menu !
La clientèle visée est clairement chic, internationale et plultôt soucieuse de son bien-être, mais ça ne saurait tarder à se démocratiser. La présentation est sophistiquée mais les prix restent relativement abordables (de 16 à 19 chf - 12 euros environ) et 5 chf pour chaque lieu de livraison. Une bonne idée pour un repas entre collègues !

Parions que ce concept aura beaucoup de succès, et espèrons qu'il donnera envie à d'autres de proposer à la livraison des repas aussi bien pensés et de même qualité.




Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Lieux de perdition

Repost 0

Publié le 24 Avril 2006

Il y a quelques années, nous avons découvert une drôle de façon de cuire les pâtes en parcourant le site du Café Gourmand, là où Sergio dévoile ses bonnes recettes...


Aussitôt testé, aussitôt adopté ! L'expérience nous a convaincue et les pâtes façon risotto, cuites par absorption, font depuis lors partie de nos recettes faciles du quotidien.

Au mois de février, dans une émission sur la cuisine, quelle ne fut pas notre surprise de voir un chef présenter une "astuce" pour faire des pâtes autrement : il s'agissait tout simplement des pâtes façon Sergio ; )
La recette n'est pas passée inaperçue puisque depuis la diffusion de ce reportage, plusieurs blogs culinaires ont testé et relayé l'information.

Mais alors, c'est quoi cette fameuse astuce ?
Tout est très très bien expliqué en images et pas à pas chez Sergio, avec quelques propositions d'accompagnement.
Mais voici notre version du jour :

Nous avons fait revenir un oignon rouge dans un filet d'huile d'olive puis y avons ajouté les pâtes crues que nous avons également fait revenir un instant puis recouvertes de bouillon. Il suffit ensuite de laisser mijoter, quelques minutes de plus que le temps de cuisson indiqué sur le paquet. Un peu avant la fin de la cuisson, nous avons ajouté des tomates olivettes (les plus goûteuses en cette saison) coupées en deux, un peu d'huile d'olive et du basilic frais. Quelques copeaux de parmesan et c'est prêt !


Avec cette méthode de cuisson, aucun risque que les pâtes soient trop cuites, elles restent parfaitement al dente. L'amidon se lie avec le bouillon et enrobe les pâtes de manière succulente. Nous ne pouvons que vous conseiller d'utiliser des pâtes "grano duro" comme des De Cecco ou des Voiello par exemple, leur texture est incomparable. Les formes qui se prêtent le mieux à cette recette sont celles susceptibles de bien retenir la sauce : penne, fusilli, conchiglie, rigatoni,...

Rapide, simple et pratique (une seule casserole suffit), vous verrez : vous ne cuirez plus vos pâtes de la même manière dorénavant !


Autre recette de pâtes dans la Cuisine des Frangines :

- Mammamia ! Les penne alla siciliana qui te font parler italien subito presto !
- Straccetti alle cime di rapa





Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.


Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Miams salés

Repost 0