Publié le 24 Octobre 2006

C'est la pleine saison des courges, dans les jardins, sur les marchés et bien sûr, dans nos cuisines ! Dans une semaine, elles se retrouveront taillées en visages grimaçant, Halloween oblige.


Pour utiliser le reste de ma courge butternut, j'ai voulu tester quelque chose d'un peu différent de l'habituelle (mais très bonne) soupe.
Je n'ai pas eu le temps de faire des confitures de petits fruits cet été, et il me faut bien quelques réserves pour les tartines hivernales. La butternut est une courge douce et plutôt sucrée, j'ai donc décidé de la faire macérer avec quelques épices et du sucre.


Pour un peu plus de 400 grammes de courge, j'ai mis 300 grammes de sucre de canne (je n'utilise plus de sucre blanc raffiné), 1/2 gousse de vanille Bourbon, quelques zestes de citron, 4 gousses de cardamomes écrasées et 1 étoile de badiane.
J'ai laissé le mélange macérer quelques heures.


Puis j'ai ajouté le jus d'une orange et j'ai fait cuire à petits bouillons pendant une petite demie-heure.
 


Quand la confiture a commencé à prendre, j'ai enlevé les épices. Comme je voulais conserver la texture fibreuse de la courge pour ne pas avoir une confiture toute lisse, je n'ai pas mixé mais j'ai écrasé les dés à la fourchette. Retour sur le feu pour un dernier bouillon rapide et hop ! En pot.
Enfin... dans 2 petits pots. Avec 400 grammes de courge, pas de quoi faire des réserves pour tout un bataillon !


C'était un test, j'ai mélangé les ingrédients un peu au hasard selon mon envie et je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Le résultat me plaît bien ! A la vue, cela ressemble à une marmelade d'orange. Au goût, c'est étonnant, une vraie confiture d'hiver, épicée et douce. Mon GO (goûteur officiel) a aussi beaucoup aimé, lui trouvant même un petit goût de figue !
Très agréable en tartine sur un pain sucré au safran ou une tresse au beurre, j'imagine qu'elle doit également bien se marier avec certains plats salés. Mais pour ça, il faudra que j'en refasse quelques pots !


 
 
 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #De saison, #Les Douceurs

Repost 0

Publié le 18 Octobre 2006

Il y a quelques temps, on m'a exigé une sauce à la vanille pour accompagner de beaux filets de saumon. Tiens tiens, vanille et produits de la mer ? Mes papilles se sont souvenues avec émotion d'une exceptionnelle dégustation de crevettes croquantes avec une sauce vanillée au Café Gourmand. Si vous n'avez jamais mangé de crevettes préparées par Sergio, vous ne pouvez pas imaginer le potentiel extatique de ces petits crustacés ! Si si, je vous assure !

J'ai donc immédiatement appelé à la rescousse mes deux chefs préférés, et chacun m'a proposé sa version. Ne voulant offenser ni l'un ni l'autre, j'ai fait un mélange de ce qui me plaisait dans chacune de ces deux sauces et voilà ce que ça a donné.




Dans un peu de beurre et d'huile d'olive (toujours ensemble pour que le premier ne brûle pas), j'ai fait revenir une échalotte émincée. J'y ai ajouté un peu de bon vin blanc puis une gousse de vanille bien grattée. Laisser mijoter et bien réduire. Puis j'ai affiné à la crème, relevé avec un peu de paprika (ou de piment doux) et de sel, coloré et parfumé avec une pointe de safran, mais surtout pas trop ! Le safran l'emporterait sur la vanille et ce serait dommage. Encore un peu de vin blanc et hop, re-mijote encore quelques instants. Juste avant de servir, ajouter une ou deux noix de beurre, bien mélanger et hop ! Sur le filet de saumon.




C'est très simple et c'est divin. Le tout étant de bien doser la vanille, le piment et le safran, pour parvenir à un subtil équilibre qui rendra le saumon tout chose.

Egalement testée avec succès sur des truites saumonées cuites en papillotes avec du gingembre et des herbes du jardin, cette sauce doit pouvoir accompagner sans souci bien d'autres poissons ou crustacés.


Certains vont même jusqu'à saucer le fond de la casserole avec du riz...


Bon Appétit !





Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Miams salés

Repost 0

Publié le 13 Octobre 2006

Depuis quelques semaines, une belle courge musquée (ou butternut pour les anglophones) se prélassait dans ma cuisine. J'ai décidé qu'il était temps de la faire passer à la casserole, histoire de voir ce qu'elle pouvait bien avoir dans le ventre !

 

 
Cette variété de courge est réputée pour son goût beurré et plutôt sucré. On peut d'ailleurs en faire sans problème toutes sortes de desserts tous plus appétissants les uns que les autres (comme chez Valérie par exemple !). Ce sera pour une prochaine fois. Le temps maussade de ces jours m'a plutôt donné envie d'une bonne soupe bien revigorante et originale, du genre de celles (toujours délicieuses) servies au Bar à Soupe, pleines de saveurs et de textures qui font tourbillonner les papilles !
 
Après réflexion, j'ai pensé à une soupe simple, mais relevée par quelques épices et herbettes avec des petits morceaux d'agneau et quelques garnitures sympas pour relever tout ça.

On commence par la soupe, et donc par la courge ! Plutôt claire et fade à l'extérieur, c'est la surprise en la coupant : la chair est d'un très bel orange soutenu.
 


La peau est fine et régulière. Il est donc très facile de la peler avec un économe et de découper ensuite la chair en gros dés.

 

Pour commencer la soupe, faire revenir un gros oignon (ou deux petits) dans un peu d'huile d'olive. Ajouter ensuite les dés de courge et les rissoler quelques minutes. J'ai ajouté un peu de cannelle (pas trop, ce n'est pas un dessert !), une petite feuille de laurier, quelques branchettes de thym. Puis un mélange de 5 baies (avec beaucoup de coriandre) écrasé sans pitié dans le mortier et du poivre de cayenne. Couvrir ensuite avec de l'eau, porter à ébullition et laisser mijoter pour une petite demie-heure. Pour donner une idée de proportions, pour deux personnes, j'ai utilisé 700 grammes de courge et environ 6 dl d'eau.


Pendant que la soupe se prépare toute seule, il faut s'occuper de l'agneau. Détailler votre morceau (cou ou épaule ou même filet si vous osez !) en petites bouchées et les faire revenir à feu très vif dans un peu de beurre et d'huile d'olive (j'ajoute toujours un peu d'huile avec le beurre pour éviter que celui-ci ne brûle). Quand les morceaux sont bien saisis sur toutes les faces, assaisonner avec poivre et coriandre (j'ai à nouveau utilisé un mélange de 5 baies) et un peu de sel. On peut aussi ajouter d'autres épices comme du curry, de la muscade, de la girofle, du gingembre,... Selon votre inspiration et votre goût ! Cette fois-là, j'y ai mis un peu de ras-el-hanout. Et enfin, ajouter le jus d'une orange. Il ne reste plus qu'à laisser réduire, en arrosant régulièrement les morceaux d'agneau avec le jus. Si vous voulez les caraméliser un peu plus, il suffit d'ajouter une petite cuillérée de sucre brun !
 
Quand les cubes de courges sont cuits, mixer la soupe et ajouter un peu de liquide si elle est trop épaisse. Je l'aime bien en veloûté, sans rien y ajouter. La texture est très agréable et le côté moelleux de la butternut s'y prête très bien. Rectifier l'assaisonnement, si elle est trop douce, ajouter encore un peu de poivre de cayenne ou de piment doux. Il faut que cela contraste avec le sucré de l'orange qui enrobe les morceaux d'agneau.

Dans le bol : la soupe, puis les morceaux d'agneau, un mélange de graines (de courge, de pavots, de tournesol, de lin...) rapidement grillées à sec et enfin, quelques pousses germées (alfalfa, oignons et lentilles).



Les saveurs sont bien équilibrées, veloûté de la courge douce mais bien relevée, tendresse de l'agneau caramélisé à l'orange, sucrée mais légèrement acide. J'adore le mélange des textures, moelleux, fondant et graines croquantes. Pour un premier test, je ne savais pas trop ce que cela allait donner. Le résultat est très satisfaisant. Et le goûteur officiel a même fini la casserole à la cuillère. Ce qui est plutôt bon signe !
 

Bon Appétit !


 
 
Autres recettes avec de la courge :

- Gratin de courge

- Risotto à la courge, sauge et parmesan (zucca e salvia)
- Confiture de courge aux épices

Autres recettes de soupe dans la cuisine des frangines :

- Soupe froide de melon aux agrumes - version entrée
- Soupe aux légumes pour rire au nez du grand froid

- Soupe thaï épicée aux crevettes - Tom Yum Kung
- Velouté d'endive au jambon cru

 
 
 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #De saison, #Miams salés

Repost 0

Publié le 10 Octobre 2006

Bah vi, Claude-Olivier nous l'a lancé, on l'attrape en vol et on s'empresse de le renvoyer plus loin !
Voici notre "questionnaire farfelu". Réponse à deux (mais pas toujours en stéréo) samedi après-midi chez San.


Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4ème ligne :

« Allez donc passer une semaine au pays de l'Espace. Aux frais de la maison, bien entendu. »

San : Le livre c'est « L'homme démoli » d'Alfred Bester.
Il y a beaucoup beaucoup de livres dans mes bibliothèques. Et un grand nombre sont des ouvrages de Science-Fiction ; )


Quelle est la dernière chose que vous ayez regardé à la télévision ?

Un reportage sur les chauves-souris sur la Cinquième, juste avant de nous mettre à l'ordi pour répondre au questionnaire.


Sans vérifier, devinez quelle heure il est ?

Aurélie : 18 h 17


Vérifiez, il est :

San : 18 h 01, tu avances !


Quel bruit entendez-vous à part celui de l'ordinateur ?

Les enfants qui jouent dans le jardin au bas de l'immeuble.


Quand êtes-vous sortie la dernière fois, qu'avez-vous fait ?

Aurélie : Tôt ce matin pour donner un cours de Samaritain à des ados dans un bunker... La salle était dans des abris anti-atomique !

San : Hier soir, pour tenir compagnie à un ami pas très en forme.


Que portez-vous ?

En choeur : rien, pourquoi ? Rires !


Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous ?

Les enfants des voisins qui jouent dans le jardin et le chat sur le balcon.



Avez-vous rêvé cette nuit ?

Aurélie : Non, mais je n'ai pas dormi. Mon voisin a été malade toute la nuit !


Quand avez-vous ri la dernière fois ?

En choeur : juste maintenant, en répondant au questionnaire. Il faut dire que quand on est ensemble, on rit à peu près toutes les 30 secondes !


Qu'y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ?

San : Des livres, plein de livres dans les bibliothèques qui couvrent les murs. Nous sommes dans mon bureau.


Avez-vous vu quelque chose d'étrange aujourd'hui ?

Aurélie : Oui, des chauves-souris avec des petites lampes frontales ^_____^  Cf. question deux ; )

San : Oui bon, on a un peu d'imagination, hein ; ) Ah, et une Rominette aussi ! Mais elle, c'est normal. Elle habite là !

 


Que pensez-vous de ce questionnaire ?

San : euh... On rigole bien à y répondre, mais il n'a pas grand rapport avec la cuisine en fait.

Quel est le dernier film que vous ayez vu ?

San : « The Life Aquatic » avec Bill Murray. Un vrai grand délire.
En DVD « Final Cut » avec Robin Williams. Tragique.
Au cinéma, je crois que c'était "Tideland" de Terry Gilliam, un tout grand !

Aurélie : "Le Parfum" au cinéma.

Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ?

Aurélie : un cerveau et des ailes de chauve-souris.

San : une maison avec un grand jardin et une belle cuisine ! Ah, pis un KitchenAid rouge pétant !



Dites-nous quelque chose de vous que ne savons pas encore :

Aurélie : malgré mes empiffrages intempestifs, je n'arrive pas à dépasser 47 kilos...

San : j'adore manger des spaghettis au beurre avec plein d'Aromat dessus. C'est grave ? Sinon j'écoute du Depeche Mode en boucle... Et je chante faux.
Si c'est pas du scoop ça ^___^



Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en dehors de la culpabilité et la politique, que changeriez-vous ?

San : Aaaahhh... La question Miss France ! Allez, à part tout le bien que l'on peut souhaiter, on dira : Accès au chocolat pour tous !

Aimez-vous danser ?

Aurélie : oui, seule dans ma salle de bain.

San : ah oui ? Zut, je manque quelque chose d'important là ; )
 

Georges Bush ?

Euh, pas le seul incompétent au pouvoir.

Quel serait le prénom de votre enfant si c'était une fille ?

Joker


Et si c'était un garçon ?

Re-Joker !


Avez-vous déjà pensé à vivre à l'étranger ?

Aurélie : Oui, dans un pays où il fait très froid (pas plus de 10°C siouplait !).

San : Londres, Toscane, Cambodge ou Japon. Le choix est cornélien !
 

Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?

San : Ben, faudrait déjà croire en Dieu. Pis au Paradis aussi. Et le mériter après ^___^
Mais idéalement : Bienvenue !  Rentrez, tous vos amis et votre famille sont là !


Quelles sont les 4 personnes qui doivent prendre le relais sur leur blog ?

S'ils le veulent bien, nous relançons la patate un peu plus loin à :

Damien
Sergio
Estèbe
Céline


Belle soirée à tous !




Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.



Voir les commentaires

Rédigé par Les frangines

Publié dans #Vie du blog

Repost 0