Publié le 22 Août 2007

Par gourmandise, j'ai longtemps hésité à planter un figuier dans un grand pot sur mon balcon-potager. Mais je me suis résolue à ne pas le faire. Il aurait été malheureux, le pauvre. Et il ne serait pas resté beaucoup de place pour les humains, sur ce balcon ! Je me contente donc d'aller "cueillir" de belles figues sur les marchés.
 


figues.JPG

Et quand je ne les mange pas toutes d'un coup, j'en profite pour faire de délicieuses petites bouchées. Tout d'abord, avec des courgettes, aussi de saison.

Avec une mandoline ou un économe-éplucheur (l'original s'appelle castor, et se prête particulièrement bien à cet exercice), détailler une courgette moyenne (ni trop petite, ni trop grande !) en longues lanières. Les faire rapidement revenir à la poêle avec un peu d'huile d'olive et quelques feuilles de thym.

 
lanieres-courgette.JPG


Préparer la farce en écrasant à la fourchette du fromage de chèvre frais avec un tout petit peu de miel, des noisettes concassées au pilon, la chair d'une figue (avec des figues séchées, ça le fait très bien aussi, mais la préparation reste blanche et ne devient pas rosée comme avec une figue fraîche). Assaisonner avec encore quelques feuilles de thym, un peu de sel et une pointe de piment doux. Bien mélanger et tartiner les lanières de courgettes avant de les enrouler.



rouleaux-courgette.JPG

Servis avec une goutte de vinaigre balsamique sur chacun, ces petits rouleaux sont originaux et délicieux pour les apéros ou les piques-niques.


Avec le reste de la farce (ou la même mais sans la chair de la figue), il sera ensuite très rapide de préparer d'autres bouchées tout aussi délicieuses. Farcir des figues entières avec la préparation au fromage de chèvre, ou en recouvrir des quartiers. Les enrouler avec une lanière de jambon cru, ou le disposer en chiffonade sur le dessus. 


figue-chevre-jambon.JPG

Elles se dégustent telles quelles, froides, mais sont aussi délicieuses après un passage rapide au four ou sur la braise. En y ajoutant encore un filet de miel et/ou de vinaigre balsamique, c'est tout simplement divin.
 


Bon Appétit !





Autres recettes avec des courgettes dans la cuisine des frangines :
  - Gratin de courgettes au fromage de chèvre
- La viande hachée pimentée de Florence
- Salade avec courgette crue et fromage de chèvre




 
Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #De saison, #Miams salés

Repost 0

Publié le 12 Août 2007

Cela faisait bientôt un an que j'attendais ce moment. J'avais eu le malheur d'apercevoir l'affiche sur le net l'été ou l'automne passé, et depuis, périodes d'oubli et d'impatience se sont succédées au rythme des teaser et des extraits disponibles sur la toile. Plus j'en voyais, plus j'adorais. Et plus l'attente devenait difficile !
Qu'est-ce qui me met dans un tel état ? Mais ça bien sûr !
 


Affiche-Ratatouille.jpg

 

Un rat qui veut devenir chef ??? Mais ils sont fous chez Pixar ! Seulement voilà... J'aime la cuisine, je crois que ce n'est plus vraiment un secret. Et... j'adore les rats aussi ! Une fascination qui remonte à loin, pour ces petits rongeurs d'une intelligence folle.
Alors le lendemain de la sortie (ben oui, le premier soir, c'était Mercredi de la SF et fête nationale), je m'y suis précipitée. Et là, dans la salle... j'ai perdu une bonne vingtaine d'années, au moins ! 

Je vous présente donc ma nouvelle mascotte : Rémy, le rat gastronome.
 
Remy-copie-1.jpg
Copyright Disney Enterprises, Inc. / Pixar Animation Studios

 

Cette animation est un vrai bonheur. L'histoire est originale, et même si le scénario est typique de ce genre de dessin animé, le sujet est abordé avec une rare intelligence. L'univers impitoyable des grandes tables y est parfaitement décrit, ainsi que l'ambiance si particulière des cuisines, rendue avec finesse et authenticité. Des chefs dont on utilise l'image à tort et à travers pour des produits surgelés à réchauffer au micro-ondes, aux acerbes critiques gastonomiques blasés, personne n'est épargné.

Mais plus que la peinture réaliste de la gastronomie contemporaine, c'est l'approche de la cuisine et du goût qui y est développée qui m'a particulièrement séduite. Ce dessin animé propose une vision magnifique des sensations gustatives : une expérience synesthésique, quasi extatique, d'une justesse admirable et montrée d'une jolie manière. C'est comme ça que je vois la cuisine, une symphonie de couleurs et d'odeurs, un mariage de toutes les qualités d'un ingrédient avec toutes celles d'un autre, qui ensemble deviennent quelque chose de nouveau. La cuisine, c'est de la magie !

Gageons que le réel bonheur de cuisiner qui transparaît tout au long du film, ainsi que la devise du chef "N'importe qui peut cuisiner !" saura émouvoir même les plus réfractaires, et qui sait, peut-être même susciter des vocations !

 

Pour l'occasion et puisque c'est la saison, voici ma recette de la Ratatouille. Un plat simple mais plein de saveurs et de soleil.




ratatouilles-legumes.JPG

Je la fais sans poivron. Et parfois même sans aubergine. Certains hurleront au crime de lèse-majesté, certainement. Mais dans sa cuisine, chacun fait comme il veut, na ! Je découpe chaque légume de la même manière, en petits cubes assez réguliers, et je les fais tous cuire ensemble et non séparément, c'est plus simple.
 

Commencer par faire revenir un bel oignon émincé en petits cubes dans de l'huile d'olive. Ajouter une courgette découpée de la même manière, puis une aubergine itou. Bien mélanger et laisser sur un feu assez vif pour 5 minutes. Pendant ce temps, découper 2 tomates bien mûres et les mélanger au reste des légumes. Baisser le feu, relever avec du thym et (c'est facultatif mais j'aime bien) un mélange de curry et/ou du piment doux (ou du paprika fort).



epices-ratatouille.JPG

Laisser mijoter, en remuant de temps en temps, pendant au minimum 20-30 minutes, mais plus la ratatouille mijote, meilleure elle est. Quelques minutes avant de passer à table, ajouter une gousse d'ail pressée et quelques feuilles de basilic. Ils parfumeront très agréablement le plat, bien plus que si on les avait incorporés dès le début de la cuisson.
 
Ne reste plus qu'à servir :
 

Remy-au-service.jpg

Copyright Disney Enterprises, Inc. / Pixar Animation Studios.
 

et à se régaler.
 


ratatouille.JPG

 

Bon Appétit !

 

 


Voir l'article Sergio sur Ratatouille.

 

 

 

 

Autre recette liée à un film :

 

 

 

 

Autre recette avec de l'aubergine :- Mammamia ! Les penne alla siciliana qui te font parler italien subito presto !


Autres recettes avec des courgettes :
- Velouté de courgettes à la bûche de chèvre

 

 

 

 

 

 

 

Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #De saison, #Miams salés, #Miam' culture

Repost 0

Publié le 4 Août 2007

Le mois de juillet fut sans conteste le plus chargé en surprises et le plus productif depuis le début de mon expérience de balcon-potager. Si les mois précédents étaient plutôt consacrés aux plantations et à la vérification de la bonne croissance des végétaux,  juillet fut un mois très gratifiant et gourmand !

La fin des grandes pluies et le retour du soleil ont été très bénéfiques pour les cultures. Au dessus de 30°C, le mildiou, terrible ravageur des tomates, meurt. Mes petites tomates jaunes en ont bien profité pour grandir puis, dès la mi-juillet, commencer à mûrir.

premiere-tomate-balcon.JPG

Et c'est allé à une vitesse folle ! Chaque jour, de nouvelles tomates sont prêtes à être dégustées. Et le verdict (puisque c'est quand même le plus important) : elles sont délicieuses ! Très sucrées et juteuses, presque sans aucune acidité. De vrais petits bonbons à croquer tels quels. J'en mange plusieurs par jour et de nouvelles tomates continuent de se former.

tomates-mures.JPG
Le plant s'est arrêté de pousser, il fait un peu plus d'un mètre cinquante. Il y a une douzaine de grappes qui comptent jusqu'à plus de 20 tomates chacunes. De quoi se régaler encore quelques semaines !
C'est vraiment une variété très productive et résistante. J'en replanterai sans hésitation au printemps prochain.

Les platycodons, après avoir fait beaucoup de végétation, se sont décidés à produire des fleurs. Ca commence comme de gros ballons prêts à éclater :


Puis elles s'ouvrent pour donner naissance à de belles fleurs d'une grande délicatesse.

platycodon.JPG
Je les avais achetées en pot l'année passée, les avait coupées après floraison puis oubliées dans un coin du balcon. Début avril, des petites pousses dont je ne me souvenais pas l'origine sont sorties de terre. C'était les platycodons ! Belle surprise, j'apprécie beaucoup la simplicité élégante de cette fleur.

platycodon-ombre-et-lumi--re.JPG

Mon framboisier dépasse maintenant allégremment son tuteur, et va gentiment atteindre les deux mètres de hauteur !

framboisier.JPG
Mais le plus important, c'est l'évolution des petits boutons floraux que je vous avais montré fin juin. Non seulement ils se sont ouverts, attirant de nombreux insectes pollinisateurs :

fleurs-de-framboisier.JPG
Mais en plus.... Tadaaaaaaaaaaaaaaaaam !

framboises.JPG

Et oui ! Des framboises se sont formées ! Elles grossissent, et certaines commencent même à prendre de la couleur. Je n'en reviens pas : je vais pouvoir manger des framboises qui ont poussé dans un pot sur mon balcon ! Et il n'y en a pas que 2-3 : plus de 50 framboises sont actuellement formées, et de nouvelles branches fleuries apparaissent. Vive le jardinage sur balcon !

Les anémones se sont également décidées à fleurir. J'avais un peu perdu espoir, depuis le temps que je les avais plantées... Elles ne faisaient que des feuilles, jusqu'au jour où... Un bouton est apparu, puis un autre.

bouton-anemone.JPG
J'en ai eu cinq ou six pour l'instant, et deux nouveaux boutons arrivent. J'avais planté deux sortes d'anémones de Caen, des simples et des doubles. Et c'est à chaque fois la surprise quand le bouton éclot, de voir apparaître une forme ou l'autre de fleur.

Anemone-bleue.JPG
Les couleurs sont tendres, bleues ou violettes-rosées, les pétales fragiles et délicats comme du papier de soie. Un régal pour les yeux, je ne regrette pas.

Pour revenir au comestible, quelques salades à couper plantées en jardinière sont prêtes à être dévorées, comme cette laitue rouge :

laitue.JPG

Et les radis arrivent bientôt.
Pour agrémenter cette salade, il y a toujours de la roquette, des fleurs de roquette (puis les cosses que je récolte pour récupérer des graines pour les plantations de l'année prochaine), et depuis peu, des fleurs de bourraches :

fleurs-de-bourrache.JPG
Toujours dans les fleurs comestibles, les soucis arrivent bientôt et je suis presque envahie par les capucines qui ne s'arrêtent plus de pousser, grimper et fleurir.

capucines.JPG
Elles s'aggrippent partout où elles peuvent, et s'il n'y a rien, rampent le long du balcon. Je doute de plus en plus de l'intitulé du paquet de graines qui disait : capucines naines !

capucine.JPG

Comme il y en a beaucoup et qu'elles sont quand même bien belles, jaunes, oranges et rouges, je ne les mange pas toutes. Certaines ont le droit de rester purement décoratives !


Rendez-vous dans un mois pour la suite des aventures de mon potager sur le balcon.

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #Un potager sur le balcon

Repost 0

Publié le 26 Juillet 2007

C'est une recette "collective" que je vous présente aujourd'hui. Vous savez, une recette qui fait envie à tel point que chacun la teste et y ajoute son petit grain de sel, la transformant un peu selon le contenu de ses armoires et sa gourmandise du moment.
Comme souvent, tout a commencé sur Miam, mon forum culinaire préféré. Anne-Lise, ma chocolatière préférée, nous proposait une recette de tarte aux abricots bien alléchante. Sergio fut vite tenté et inspiré, et en proposa à son tour sa version qu'il publia parmi ses Notes de coin de nappe.

De retour en Valais pour un petit week-end ensoleillé (enfin, surtout le dimanche !), et voyant ma maman préparer une tarte aux abricots, je n'ai pas pu m'empêcher d'y ajouter la petite touche qui change tout : du miel et du romarin.

 

abeille-sur-lavande.JPG

La tête dans le sac ?  Miam, ça promet du bon miel de lavande !

Donc, pour une belle tarte aux abricots qui change un peu, il vous faut d'abord : des abricots bien mûrs !
 


abricots-du-Valais.JPG

 
Ensuite, c'est très rapide. En cinq petites étapes, la tarte sera faite.

- Garnissez un moule à tarte avec une pâte brisée, sablée ou feuilletée, comme vous voulez. Maison ou toute prête selon le temps à disposition et l'envie. Si vous la faites vous-mêmes, n'oubliez pas d'y incorporer quelques brins de romarins ciselés.

- Piquez la pâte et saupoudrez de semoule de blé ou d'amandes en poudre, pour absorber le jus des fruits et ne pas détremper la pâte.

- Répartissez les abricots coupés en moitié ou en quart.

- Faites légèrement chauffer 2 cuillères à soupe de miel (d'acacia, de lavande, de fleurs, de forêt...) dans lequel vous couperez quelques brins de romarin. Répartir sur les abricots.

- Cuire au four préchauffé à 180-200°C pour une bonne demie-heure et saupoudrez un peu de sucre de canne sur la tarte encore chaude.

Franchement, vous connaissez un dessert moins compliqué à préparer ?
 
 
tarte-aux-abricots-et-romarin.JPG

Le romarin est absolument parfait avec les abricots, une petite touche en plus dont il me sera difficile de me passer désormais, et le miel calme gentiment l'acidité du fruit.
Cette tarte donne plein d'idées et permet beaucoup de variations : avec du beurre salé, en tarte tatin, avec de la lavande, peut-être même du thym. N'hésitez pas à vous approprier cette recette en la faisant à votre manière !

Et puisque c'est la période des barbecues, pensez pour le dessert aux moitiés d'abricots sur lesquelles vous verserez un petit peu de miel avant de les saupoudrer de brins de romarin. Réchauffés sur les braises après le repas, en brochettes (sur une tige de romarin) ou en papillotes, c'est un dessert tout simple, vite fait et délicieux.

 
 
Bon Appétit !




Autres recettes de tartes dans La Cuisine des Frangines :

Voir les commentaires

Rédigé par San des frangines

Publié dans #De saison, #Les Douceurs, #Recettes suisses et Terroir valaisan

Repost 0