Marmites en chocolat pour légumes en massepain

Publié le 12 Décembre 2006

Depuis quelques semaines, les vitrines des confiseurs-boulangers-chocolatiers de Genève se sont remplies de marmites en chocolat.


Des marmites en chocolat ? Quelle drôle d'idée. Surtout lorsqu'elles sont remplies de légumes... en massepain !


Non, ce n'est pas une nouvelle mode de la chocolaterie suisse, mais tout simplement une tradition genevoise commémorant un événement historique de la plus haute importance : l'Escalade. En clair, la victoire sur les Savoyards qui avaient une fois de plus tenté de prendre la cité de Calvin.

Revenons à la nuit du 11 au 12 décembre 1602. Le Duc de Savoie, pensant prendre la ville par surprise, lance ses troupes (plus de 2'000 hommes) à l'assaut des murailles de Genève. Heureusement, un garde donne l'alarme et les genevois, soldats, gardes ou simples citoyens, tirés de leur sommeil, sortent défendre leur ville. Même les femmes s'y mettent, jetant de leurs fenêtres toutes sortes d'objets sur les assaillants. Parmi elles, Catherine Cheynel, qui en lançant sa marmite de soupe devint la légendaire Mère Royaume, véritable héroïne de l'histoire genevoise. C'est à cet épisode que les marmites en chocolat font allusion.

Chaque année début décembre, plusieurs manifestations sont organisées en souvenir de cette nuit légendaire. Course déguisée dans la vieille ville, défilé historique avec chevaux, costumes d'époques, piques et braseros, fifres et tambours, vin chaud et soupe aux légumes.


Mais la tradition la plus répandue (et sans doute la plus appréciée !) reste la fameuse marmite en chocolat aux couleurs de la ville, remplie de légumes en massepain et de papillotes de pâte de fruit (avec pétards pour les enfants et petites citations pour les plus grands).


Ces belles marmites, soigneusement fabriquées par des artisans consciencieux, finissent pourtant toutes de la même terrible manière : brutalement fracassées sur la table familiale au cri d' "Ainsi périssent les ennemis de la République !".


Ne reste plus qu'à dévorer chocolat, massepain et pâte de fruit, avant de filer voir le défilé en vieille-ville. Et en profiter pour se réchauffer avec un bon vin chaud !





Pour faire une bonne soupe aux légumes comme la Mère Royaume !




Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Rédigé par Les frangines

Publié dans #Evénements gourmands

Repost 0
Commenter cet article

lamia 11/12/2007 00:42

Cet article a un an mais j'ajoute un détail, j'ai grandi à Genève donc bercée par cette tradition et c'est le plus jeune et le plus âgé qui cassent la marmite! Et demain je dois en dénicher une car mercredi ce sera impossible y aura plus!

Pastelle 17/12/2006 20:14

Bonsoir les franfgines. Cela fait un petit moment que je viens sur votre blog car je ne suis pas du tout bonne cuisinière, mais je salive de gourmandise devant tous vos petits plats.... Aujourd'hui, je me suis décidée à laisser un commentaire, car la tradition dont vous parlez sur cet article m'amuse beaucoup! Je trouve ça très original! Mmmmmh! Une marmite toute en chocolat, c'est le rêve! lol Quoiqu'il en soit, je trouve cette tradition très sympa, surtout au moment où l'on doit casser la marmitte! lol C'est mon côté sauvage qui s'exprime! lol
Allez, bonne soirée à vous et à bientôt! ;)

rosy 16/12/2006 20:00

trés apetisante ces photos ^^[HS] merci pour ce matin ^^Rosy

Soho (Chocoholic) 15/12/2006 13:04

Comment ça, vous avez tout mangé... tsss... quelles gourmandes ces frangines !

Linon 15/12/2006 09:46

Voilà une tradition gourmande que je ne connaissais pas. Merci beaucoup pour ce billet intéressant !