Tarte tatin aux échalotes et à l'orange

Publié le 23 Mars 2009

Cette fois c’est officiel : le printemps est de retour !
Mais ce n’est pas encore la saison des asperges, qui pointeront leur nez mi-avril, et encore moins celle des fraises, pour qui il faudra attendre jusqu’en mai. Soyons patients, la nature commence tout juste à se réveiller, et elle nous livre déjà ses premiers cadeaux : jolies primevères sucrées et, roulement de tambour, l’ail des ours est arrivé, à vos paniers !

 

En cuisine, il nous reste suffisamment de ressources pour attendre de manière gourmande encore quelques semaines l’arrivée des produits printaniers. La proposition du jour démontre une fois de plus que les produits d’hiver sont loin d’être tristes, et que l’on peut se régaler en suivant le rythme des saisons.

 

 

Pour la tatin aux échalotes et à l’orange, c’est par ici.

 

                              

 

- Je les prépare sous forme de tartelettes, dans des petits moules individuels. C’est pratique et joli dans l’assiette, mais ça marche très bien pour une grande tarte aussi ! -

 

 

Peler une bonne poignée d’échalotes par personne. Si elles sont petites, les laisser entières, sinon les couper en deux.

Les faire revenir dans un peu d’huile d’olive pour qu’elles colorent légèrement, puis ajouter le jus d’une ou deux oranges, une petite cuillère à soupe de sucre (de canne brut toujours pour moi), un peu de thym, sel, poivre et un petit verre d’eau.

Laisser frémir pendant 20 à 30 minutes (plus si vous avez le temps), en ajoutant de l’eau si nécessaire, jusqu’à ce qu’elles soient bien caramélisées.

Beurrer les moules à tarte, saupoudrer éventuellement d’un peu de sucre et répartir les échalotes. Recouvrir de pâte (feuilletée, brisée – le top du top étant bien sûr une pâte maison, à l’huile d’olive par exemple) en repliant bien les bords à l’intérieur.

Cuire au four préchauffé à 220°C pour environ 20 minutes. Laisser reposer quelques minutes avant de démouler pour contempler les échalotes dorées et brillantes.

 

                               

 

Servir avec une salade, ici par exemple : de la mâche (ou rampon ou doucette) avec quelques cerneaux de noix, quelques fleurs de primevères, un peu d’huile de noisettes et du vinaigre balsamique.

 

                                

 

Les échalotes sont fondantes et caramélisées, avec le petit côté acide de l’orange et le parfum du thym, la pâte est croustillante, bref, comment dire... y'en a plus !

 

 

Bon Appétit !

 

 

 

 

Quelques images de cette recette à voir dans un sujet du Téléjournal suisse romand, qui réhabilite le (bon) gras comme élément important pour la santé et... le plaisir gustatif !

 

 

 

 

Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

 

Rédigé par San

Publié dans #Miams salés, #De saison

Repost 0
Commenter cet article

Pétronille 30/04/2009 20:29

un régal, comme toujours ! j'ai utilisé de la pâte filo, toute fine, pour mes mini-tatin... avec une salade de mesclun on en redemande !

Pétronille 09/04/2009 22:41

Hmmm je savais que c'était dangereux de revenir faire un tour par ici ;) j'en salive déjà. J'ai des invités ce week-end, j'essaie !

San 30/04/2009 13:07


Youpie, Pétronille est de retour !
Alors, cette recette, verdict ?


betterave 09/04/2009 14:16

une tatin salée, des échalottes caramélisées, l'acidité du jus d'orange, ce n'est plus une recette d'hiver, ça, c'est carrément festif !
j'ignorais qu'on pouvait manger les fleurs de primevères ? tu les fais pousser sur ton balcon ?

San 30/04/2009 13:07


C'est délicieux les fleurs de primevères !
Elles ne poussent pas sur mon balcon, mais juste en dessous ;)


CHRISCRAFT- 06/04/2009 15:43

les primevères on les mange aussi?

San 30/04/2009 13:06


Oui ! Je n'ai pas pour habitude de mettre dans mes assiettes des choses qui ne se mangent pas ;)


Sergio 05/04/2009 20:32

miam...

au fait, savais-tu ?

http://www.semencemag.fr/echalotes.html

Plus trop nature l'échalote non plus... grmblll