Papillote de rouget au fenouil, patates douces et sauce au porto

Publié le 10 Mai 2006

Notre goût pour la cuisson en papillote n’est plus un secret. Après la recette de poulet (que nous faisons régulièrement), voici une recette de rouget, un brin plus longue à préparer, mais ça en vaut la peine.

Adaptation « à notre sauce » d’une recette trouvée ici. Pour deux personnes.

Commencer par cuire deux patates douces dans de l’eau salée, pendant une vingtaine de minutes (elles doivent rester un peu croquantes). Les rafraîchir rapidement à l’eau froide pour stopper la cuisson.

La Sauce, Acte Premier : faire revenir une échalote émincée dans une bonne cuillère à soupe de beurre. Lorsqu’elle aura bien transpiré, la transférer dans une autre poêle à nouveau garnie d’un peu de beurre (conserver la première poêle avec le beurre imprégné des arômes de l’échalote, cela servira plus tard).

Détailler un petit bulbe de fenouil et une gousse d’ail et les faire revenir dans la poêle contenant les échalotes. Assaisonner avec du thym et éventuellement une feuille de laurier, poivrer et saler. Recouvrir d’eau à hauteur et laisser mijoter une dizaine de minutes.

S’attaquer alors à la papillote : sur du papier d’alu, disposer une couche de patates douces en lamelles puis le fenouil. Déposer délicatement deux filets de rouget, côté peau vers le haut. Parsemer de gros sel et de persil plat puis clore habilement la papillote. Enfourner à 200°C pour 7 petites minutes.

La Sauce, Acte Deux : ajouter au beurre dans lequel l’échalote a sué deux verres de vin rouge puis un verre de porto (vous pouvez le remplacer par du vermouth blanc), saler et poivrer. Réserver quelques dés de beurre au congélateur.

La Sauce, Acte Dernier : lorsque le poisson est prêt, ajouter les dés de beurre glacés à la sauce (pour la rendre bien brillante et encore meilleure !). Remuer vigoureusement et rectifier l’assaisonnement s’il y a lieu.


Ouvrir la papillote, humer les fumets délicieux qui s’en échappent et verser un peu de sauce avant de servir…




Bon Appétit !

 


Cette recette et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Rédigé par Les frangines

Publié dans #Miams salés

Repost 0
Commenter cet article

syklop 11/05/2006 20:33

Mmmmm...Rien que la photo, elle m'a fait penser "c'est avec celle-là que je vais inaugurer les recettes de la Cuisine des Frangines".Dommage : le fenouil, je croche pas. Et le rouget c'est trop long à enlever les arêtes !... Faut dire que la cuisine, j'ai tendance à la manger plutôt qu'à la faire. J'aime bien la faire, mais c'est elle qui m'aime pas.....Plus que 48 heures pour en trouver une de bien pour que je cuisine à la fête de mère !

Les frangines 11/05/2006 21:38

Y'a sûrement d'autres recettes qui te conviendront mieux et qui te donneront envie de t'y mettre, non ?Allez hop ! Aux fourneaux, et tiens-nous au courant ; )

Dorian 11/05/2006 10:43

J'adore les papillote depuis... pas longtemps ! donc l'idée d'ouvrir la votre... c'est le moment magique quand on ouvre et quand les odeurs explosent... je me demande si je ne commence pas à avoir faim moi !!!