Des fraises en février ???

Publié le 13 Février 2008

Je ne sais pas vous, mais j'ai tendance à laisser traîner mes yeux dans les files des caisses au supermarché, souvent sans vraiment y prêter attention. Mais parfois, j'y vois des choses tellement saugrenues que je ne peux m'empêcher de me poser des questions : des haricots surgelés en pleine période des délicieux haricots frais, du lait light (si si, ça existe !) perdu au milieu de paquets de chips, de bouteilles de soda et de plats tout prêts, et... des fraises en février !

undefinedFraises sur mon balcon, sous la neige, en janvier 2007.


Hier soir, alors que j'achetais de quoi faire une bonne petite soupe d'hiver (carottes, pommes de terre et poireau) en rentrant du boulot, la dame devant moi achetait deux belles barquettes de grosses fraises, qui ressemblaient plus à du plastique qu'à des fruits. J'ai eu soudain un gros doute sur la date à laquelle je vivais, mais les décorations en coeurs présentes partout m'ont confirmé que nous n'étions bien que début février...

Mais que peuvent bien faire des fraises en supermarché à cette date ??? Cette fois, ça dépasse vraiment les bornes. Ces dernières années, j'ai rongé mon frein en voyant apparaître dans les commerces et sur les sites de cuisine des fraises ou d'autres fruits et légumes plusieurs semaines voire plusieurs mois avant leur saison, toujours plus tôt. Mais là ! Les fraises sont des fruits d'été ! Des fruits qui ont besoin de chaleur et de soleil pour rougir de bonheur et développer leurs arômes incomparables.


undefinedFraises sur mon balcon en septembre 2007.


Quel intérêt y a-t-il à faire pousser des fruits d'été au coeur de l'hiver ? P
as honteux pour deux sous, ils en font un argument commercial imparable en les vendant dans des petites barquettes en forme de coeur, ça au moins, c'est de saison ! Et pour nous donner bonne conscience, ils indiquent bien visiblement que les fraises sont pleines de vitamines C. Enfin dans ce cas-là, elles sont surtout pleines d'eau...

Le monde est fou, et l'industrie agro-alimentaire encore plus. Vous allez me dire que c'est pareil pour les tomates, et vous aurez raison... Tous ces fruits sont cultivés sous serres, bien souvent hors-sol. Non seulement ils n'ont aucun goût et leur texture est horrible. Qui connait encore le "vrai" goût des fruits et des légumes ? Mais en plus, ce type de cultures est extrêmement coûteux en énergie et très polluant.

Il ne tient qu'à nous de boycotter cette folie et de ne pas nous laisser avoir par ces arnaques environnementales et gustatives.

Alors pour la Saint-Valentin, plutôt qu'acheter une triste barquette de fraises fades, préférez des fleurs ET du bon chocolat ! Et pour l'occasion, je vous offre un petit bouquet d'anémones, cueillies sur mon balcon ce matin. ^_____^

undefined


Suite à cet article : Ras la fraise !
Et la campagne contre les fruits et légumes hors saison, à lire et à signer ici : Ras la fraise !
Retrouvez les coups de gueule de la cuisine des frangines : Ras l'blog !
Et suivez les saisons au fil des recettes "De saison" !


Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.

Rédigé par San

Publié dans #Ras l'blog !

Repost 0
Commenter cet article

marmotten2 28/09/2008 18:12

et si je vous disais que moi on m'en a proposé en mars sur mon marché des fraises.Alors vraiment on va où,même si elle venait d'espagne et que je vis dans le Sud ouest m.....alors 'est pas la saison pour moi.Bizzz pour ton "ras la fraise" justifié

Felixia 05/08/2008 20:14

Je voudrais juste ajouter une chose : on essaye nous de manger des fruits et legumes de saisons malheureusement côté fruits c'est la misére : les prix sont tels qu'on n'ose même plus les regarder. Quant aux délais de conservation ... ducoup on achete du surgelé, ben oui, parce que le surgelé reste "beau" plus longtemps et que si je veux apprendre à mon fils à manger de tout et en saison, il ne reste que ca dans mes moyens (j'espère ne pas en arriver à acheter des conserves parce que côté goût c'est encore pire).
Oui, il faut arreter le delire, mais pas seulement sur les saisons, sur les prix aussi.

San 22/09/2008 00:52


Contrairement aux idées reçues, les fruits et légumes de saison (et régionaux) ne sont pas chers ! Hors saison par contre, ça oui. Et au marché, c'est bien souvent moins chers qu'en supermarché.
Faites bien le calcul, vous serez étonnés. Evidemment, on ne se nourrit pas uniquement de fraises ou framboises, qui sont un petit luxe lorsque l'on n'a pas de jardin.
Ce sont des produits qui se consomment frais, il est vrai, et c'est là tout leur intérêt. Mais les "vrais" fruits et légumes se conservent bien plus longtemps que ceux que l'on trouve en
supermarché, qui ont déjà pas mal de temps de "vol" dans les pattes lorsqu'on les achète...


marie 10/03/2008 15:54

pour corroborer avec ce qu'a dit delphine, j'ai vu il y a 15 jours des étals entiers de fraises (provenant du maghreb bien entendu) au marché.. tous les vendeurs avaient des dizaines de barquettes à vendre... et les gens se ruaient dessus. personnellement je suis partie vite fait.

Sergio 23/02/2008 10:12

Comme je le disais ailleurs: Je rentres du Maroc.
J'ai mangé des fraises délicieuses.
Le Maroc est entre autre, un pays qui vit principalement de ses cultures de fruits et légumes en exportation (1ère source de revenus).
Les Marocains sont des gens merveilleux.
Je veux bien manger des fraises hors saisons pour partager le peu que j'ai avec eux aussi.

Et d'ajouter plus loin: Ce qui est inacceptable ce sont les magouilles qui permettent aux entrepreneurs de transporter par plusieurs pays, souvent très lointain, des fruits et des légumes cueillis verts pour qu'ils puissent supporter un long voyage ALC qui va faire gagner du pognon aux dits entrepreneurs grâce aux détaxes et autres machins financiers douaniers.

Mais si tous les pays se remettaient à manger des fruits et des légumes de saisons, des pays comme le Maroc auraient encore plus de difficultés à vivre.

L'argument du transport tient peu la route, si je puis utiliser cette expression, car tout aujourd'hui voyage longuement avant d'atterrir dans notre bibliothèque, armoire, garde, robe, bureau, etc...

De plus, même des produits indigènes, partent à l'étranger pour des questions de détaxes douanières et autres machins dont je n'y comprends rien.

De plus, je serais intéressé de savoir si une fraise du Maroc pollue plus par son transport qu'une fraise indigène recouverte de produits chimiques.

San 23/02/2008 13:29

Comme je le disais ailleurs aussi : Oui, tu as mangé des fraises délicieuses là-bas, où c'est peut-être la saison. Mais ici, en février ? Et bien sûr, c'est à l'industrie agro-alimentaire qu'il faut dire stop, pas aux petits producteurs.Quant aux produits chimiques vs. transport, je crains bien que le calcul ne puisse pas se faire de cette manière là, à moins que le Maroc n'exporte que des fruits bio produits dans des conditions idylliques, c'est méthode de culture + pesticides-fongicides + transport qu'il faut calculer.

delphine 21/02/2008 20:57

Sur le marché je vois aussi des cerises, et j'ai la même réaction que toi: QUELLE HONTE!!! les marchands ont de la chance que je n'ose pas les engueuler à chaque fois... quoique j'y perdrai beaucoup d'énergie pour rien...

San 23/02/2008 13:30

Des cerises ? Et sur le marché ??? Mais où vont-ils les cueillir, des cerises en février ?