Le restaurant de l'Abbaye

Publié le 13 Janvier 2008

Ca y est, les fêtes sont finies et la nouvelle année a déjà bien commencé. Pour nous donner un peu de courage, il en faut pour affronter les journées grisouilles et le retour au train-train quotidien, je vous propose de rester dans une ambiance extra-ordinaire. Un décor gourmand, des tables élégantes et un menu qui met les papilles en joie, bienvenue au restaurant de l'Abbaye.

 

undefined

 


Je vous avais déjà présenté Damien Germanier alors qu'il officiait à la Table d'Hôtes. Après deux ans dans ce charmant petit restaurant sédunois, le voilà qui se lance dans une nouvelle aventure en devenant le chef du Relais du Valais. Au coeur de Vétroz, une grande bâtisse du XVIIIème siècle réunit une brasserie, où vous pouvez déguster des plats traditionnels valaisans, une oenothèque fort bien garnie (quelques 400 crus valaisans y sont proposés) et un restaurant gastronomique.  

undefined

La salle est chaleureuse et accueillante, murs d'époque aux couleurs d'aujourd'hui. L'ancien prieuré est devenu temple de la bonne chère où l'on se laisse volontiers convertir aux plaisirs de la table.

Pour vous faire envie, voici quelques impressions du menu Séduction. A chaque plat correspond un vin, toujours parfaitement choisi, qui complète et enrichit la découverte. Cela fait partie de l'aventure, il serait dommage de s'en priver !


Installez-vous, les fauteuils sont très confortables, et pour vous mettre encore plus dans l'ambiance, imaginez un discret fond sonore aux accents de Katie Melua...

undefined

* On commence avec l'amuse-bouche, Crème de chou-fleur au caviar d'Aquitaine.
Très onctueuse, la crème est aérienne, juste tiède. Le caviar, grains anthracites sur le velours laiteux, ajoute une petite touche salée et iodée à la douceur de l'émulsion. Quelques morceaux de chou-fleur croquant pour la texture, et nous voilà impatients de découvrir la suite du repas !

* Fondant de foie gras de canard aux pommes, pain à la cannelle et petite brioche
Une entrée traditionnelle, mais proposée avec originalité. Le foie gras, délicieusement fondant, est entouré d'une gelée de granny smith et de pain d'épice. La cannelle se marie parfaitement avec le foie gras, et le côté naturellement acidulé de la pomme vient taquiner les papilles séduites par l'onctuosité du fondant. En décoration, une rouelle de pain d'épice croustillante, quelques morceaux de pommes safranés et une délicieuse vinaigrette balsamique. Sans oublier la délicieuse petite brioche ! Equilibre parfait, accompagné d'un ermitage de Venthône.

Et si vous osez, cliquez sur la photo : elle vous mènera directement vers la recette, présentée sur le blog du chef.
 
undefined
Crédit photo : Damien Germanier


* Pavé de Bar de Ligne rôti, fenouils glacés et pistou d'algues
Incontestablement mon coup de coeur de la soirée. Le loup est parfaitement cuit, la peau croustillante et épicée, la chair fondante et goûtue. En accompagnement, de délicieux fenouils glacés, un pistou d'algues très original et une purée de fenouil qui ferait aimer le légume au plus récalcitrant ! Une très belle réussite.
Et la surprise se poursuit dans le verre avec une magnifique découverte : un pinot blanc 2006 de Philippe Darioly à Martigny. Un vin d'une puissance aromatique bluffante, un nez fleuri et parfumé comme je n'en avais jamais senti. Magique.

* Filet de sole rôti, risotto de pommes de terre, contraste de courge et lard fumé
Original le risotto de pommes de terre (pensée émue pour celui qui est de corvée patates en cuisine), et étonnant contraste entre un filet de poisson et une chips de lard ! A nouveau, un plat aux saveurs très intéressantes. Et avec ça, une petite arvine de la Cave de la Pierre, toujours aussi typique et parfaite.

* Cuisse de lapin persillée au gingembre et citron, lentilles du Puy et crème légère de wasabi
Je ne suis pas une grande fan de lapin dans l'assiette (surtout quand on me dit "pense au mignon petit animal avec sa queue en pompon !"), mais je dois bien avouer que là, la viande délicatement relevée avec du gingembre et du citron était délicieuse. Et toujours un accompagnement original : crème au wasabi avec du lapin et des lentilles, il fallait oser. Et il a drôlement bien fait !
Dans le verre, un pinot noir aux couleurs fauves.

* Comme à la Table d'Hôtes, le gigantissime plateau de fromages est toujours là. Et sur la table, tout au long du repas, de délicieux pains, aux graines de courge et aux noisettes.

* Superpositions de textures de chocolat et de Passion
Trois chocolats dans un dessert ? Oui oui, c'est possible ! Même si je n'ai pas été totalement convaincue par la texture du dessert, l'association chocolat-passion est toujours aussi intéressante.
Dans le verre, une superbe Malvoisie flétrie de 2002, avec 5 ans de maturation en fût. Je vous laisse imaginer !

 
dessert-copie-1.jpg
Crédit photo : Damien Germanier

Le repas se termine par un café accompagné de petites douceurs, et par la visite du chef en salle. Et pour ceux qui goûtent à ces plaisirs de volûtes, un fumoir à la décoration virile est à disposition à quelques pas.
 
En cuisine (gigantesque, ça change drôlement de la Table d'Hôtes où il n'y avait de place que pour le chef !), on continue à travailler dur.

undefined

Les assiettes sont dressées avec précision avant d'être amenées en salle, où elles feront le bonheur des pupilles et des papilles des convives.

undefined


Voilà, j'espère que la promenade vous a mis l'eau à la bouche !

N'hésitez pas à faire le chemin jusqu'à Vétroz, la région est magnifique et le restaurant de l'Abbaye est une adresse qui gagne à être connue. Je suis persuadée que l'on entendra de plus en plus parler de Damien Germanier dans le milieu de la haute-gastronomie romande. Retenez-bien ce nom !



Quant à moi, j'y retourne le week-end prochain. Et j'espère secrètement pouvoir y déguster le riz au lait et sa glace au carambar... Damien, si tu me lis, tu sais ce qu'il te reste à faire !



L'adresse :

Le restaurant de l'Abbaye
Route de l'Abbaye 35
1963 Vétroz
Valais - Suisse
+41 (0)27 323 43 44


Le site de Damien Germanier, avec un lien vers son blog, et un autre vers le restaurant.



D'autres avis de bloggeurs sur le restaurant :

Le billet de Chantal
Le billet de Claude-Olivier


 

Ce texte et ces photos vous plaisent ? Vous voulez les utiliser ou les citer ? Merci de respecter les conditions de mise à disposition.
 

Rédigé par San des Frangines

Publié dans #Lieux de perdition

Repost 0
Commenter cet article

Anaïs 17/05/2008 09:53

magnifique!

patmamy 28/03/2008 22:45

même nom que l'endroit où je travaille mais rien à voire je travaille à la clinique du bois de l'abbaye et le restaurant s'appelle comme cela je découvre ce site, je reviendrais bz patmamy

Mamago 01/02/2008 11:10

San, Comme toujours magnifique ton blog. Je confirme un véritable plaisir de se rendre à l'Abbaye. Le repas était parfait et si beau.
Amitiés
Mamago

San 03/02/2008 01:25

Merci beaucoup pour ton petit mot ; )Mon deuxième passage à l'Abbaye était aussi délicieux et agréable que le premier !

Estèbe 31/01/2008 09:49

Waou, ça a l'air mirobolant. J'y file.

San 03/02/2008 01:31

Filez, filez, ami Estèbe. Et revenez vite nous donner votre avis ! Sauf bien sûr si tu restes hypnotisé dans l'incroyable oenothèque ; )

TaPhil 24/01/2008 17:36

joyeux anniversaire à toi! bigissimes bisous!

San 03/02/2008 01:32

Mici ! #^______^#